Les Jeux olympiques seraient-il une manne pour le tourisme ? Pas à Londres, si l'on en croit certains analystes. Ils sont en effet quelques-uns à prédire un été plus tranquille qu'à l'habitude dans la capitale britannique, et un déplacement des visiteurs vers d'autres grandes villes européennes.

Publié le 23 févr. 2012
Ariane Krol LA PRESSE

Il est encore tôt et la situation a le temps de changer, mais les voyageurs qui prévoient venir ici pendant les Jeux auraient intérêt à magasiner.

Le comité organisateur a libéré 120 000 nuitées qu'il avait réservées en trop, et les hôteliers pourraient bien rester avec une partie de celles-ci sur les bras.

Car avant de se dégonfler, cette demande anticipée a eu le temps de faire grimper les prix, ce qui aurait eu un effet dissuasif sur les réservations.

Résultat? Le taux d'occupation durant les Jeux pourrait bien être inférieur a 80%, alors que d'habitude, en juillet et août, les hôtels sont pleins a 90% ou plus, avance le quotidien The Independent.

>>>Lire la suite sur le blogue-trotter