L'Office de protection du consommateur poursuit Air Canada pour avoir diffusé des publicités trompeuses. L'organisme reproche au transporteur aérien d'avoir exigé des prix supérieurs à ceux annoncés dans ses réclames.

Publié le 16 mars 2011
Martin Croteau LA PRESSE

L'organisme provincial a annoncé mercredi qu'il a expédié 17 constats d'infraction à l'entreprise. Si elle est déclarée coupable, elle devra payer des amendes d'au moins 42 670 $.

En octobre dernier, l'Office a envoyé une mise en demeure à quatre sociétés de transport aérien. Ces entreprises refusaient de se conformer à un nouvel article de la Loi sur la protection du consommateur qui exige que toutes les entreprises affichent un prix total incluant tous les frais supplémentaires et surcharges.

Air Canada est la seule de ces entreprises à avoir systématiquement refusé de revoir ses pratiques, a indiqué le porte-parole de l'Office, Jean-Jacques Préaux. Son argument : elle n'est pas soumise à la loi québécoise, puisque le transport aérien relève des lois fédérales.

L'entreprise a donc continué d'afficher des tarifs qui étaient inférieurs à celui que devaient effectivement payer les clients. Les prix n'incluaient pas, par exemple, les frais supplémentaires de carburant qui s'élèvent parfois à plus de 100$ par billet d'avion.