L'aéroport de Pékin est devenu en 2010 le deuxième aéroport le plus fréquenté au monde, devant Chicago et Londres-Heathrow, mais assez loin derrière Atlanta, selon des statistiques du Conseil international des aéroports publiées à Montréal.

Publié le 16 mars 2011

Avec plus de 89,3 millions d'embarquements et de débarquements (+1,5%), Atlanta est demeuré au premier rang mondial en 2010, tandis que Pékin, fort d'une croissance de 13%, se hissait au deuxième rang, avec plus de 73,8 millions de passagers, selon les statistiques préliminaires de cette association professionnelle.

Longtemps deuxième aéroport au monde, Londres-Heathrow a été relégué à la quatrième place de ce classement, le nombre de passagers reculant de 0,2%, à 65,8 millions, tandis que Chicago profitait d'une hausse de 3,3% pour prendre la troisième position avec 66,6 millions de passagers.

Suivent ensuite Tokyo, Los Angeles, Paris-Roissy, Dallas/Fort Worth, Francfort et Denver.

En outre, le trafic passager dans le monde a pour la première fois dépassé le cap des 5 milliards, en 2010, grâce à une croissance à deux chiffres en Asie-Pacifique, au Moyen-Orient et en Amérique latine et dans les Caraïbes, pendant que l'Amérique du Nord et l'Europe peinaient à retrouver leurs niveaux d'avant-crise.

Atlanta occupe également le premier rang en terme de décollages et d'atterrissages, avec plus de 950 000 mouvements en 2010, suivi de Chicago et de cinq autres villes américaines (Dallas/Fort Worth, Denver, Los Angeles, Houston, Charlotte). Pékin est huitième à ce chapitre et Paris, dixième.

Pour le trafic de fret, Hong Kong est le plus important aéroport au monde, devant Memphis et Shanghai.

Ces statistiques sont basées sur les chiffres fournis par plus de 900 aéroports représentant 93% du trafic mondial, selon le Conseil.