Le tourisme vert a la cote et les voyagistes l'ont compris. Pour aider les voyageurs à se retrouver parmi toutes ces étiquettes vertes, le journaliste et photographe français Lionel Astuc a sillonné les quatre coins du monde pour confronter les engagements des voyagistes à la réalité.

Valérie Simard, collaboration spéciale LA PRESSE

De l'écovolontariat en France au tourisme indigène au Brésil, l'auteur d'Écotourisme - Voyages écologiques et équitables montre les atouts, mais aussi les limites, de certaines formules. Privilégiant les réductions à la source, il critique notamment le recours aux crédits de carbone, souvent perçus comme un permis de polluer sans limite.

Bien que les voyagistes mentionnés dans l'ouvrage soient français, on peut trouver dans ce livre la plupart des séjours «verts» proposés au Québec.

Écotourisme - Voyages écologiques et équitables, Lionel Astuc, 142 pages, 44,95$