À Stockholm, c’est bien connu, l’enfant est roi. Les musées, les bibliothèques et les parcs lui réservent immanquablement des terrains à explorer et des choses nouvelles à expérimenter. Balade au bord de l’eau à la découverte d’adresses curieuses et délicieuses pour petits et grands.

Muriel Françoise Muriel Françoise
Collaboration spéciale

Apprendre les couleurs au Nationalmuseum

PHOTO MURIEL FRANÇOISE, COLLABORATION SPÉCIALE

Fresque de Carl Larsson au Nationalmuseum

Il aura fallu cinq ans au musée national de Stockholm, face au palais royal, pour faire peau neuve. La rénovation, menée de façon magistrale par les architectes Wingårdhs et Wikerstål, a notamment doté l’institution d’un gigantesque ascenseur habillé de laiton tressé. Mais l’œil est surtout accroché par le choix très audacieux de couleurs pour les murs des salles d’exposition, que les parents pourront essayer de nommer et de reproduire de retour à la maison. Parmi les sections les plus à hauteur d’enfant, petit tour recommandé par celle consacrée au design contemporain. Les aquarelles champêtres et familiales de Carl Larsson, à qui le musée doit plusieurs fresques, plairont aussi beaucoup. Un café, décoré par une trentaine de designers, permet aux petites jambes fatiguées de reprendre des forces grâce à une ribambelle de desserts.

Consultez le site du musée national de Stockholm (en anglais) : https://www.nationalmuseum.se/en/

Parmi les fleurs au Rosendals Trädgård

PHOTO MURIEL FRANÇOISE, COLLABORATION SPÉCIALE

Le Rosendals Trädgård

Dans l’idéal, on rejoint ce jardin des délices dans l’île de Djurgården en bateau. Le grand espace vert, situé dans un ancien domaine de chasse royal, est le point de rendez-vous dominical des Stockholmois. On y déguste l’un des deux plats du jour, une soupe ou un morotskaka (gâteau aux carottes) dans le café bio niché dans la serre. Les enfants peuvent ensuite courir à travers vergers, champs de fleurs et potagers pendant que leurs parents font un peu de magasinage dans l’une des deux boutiques de produits maison. Excellent point de départ ou de chute pour une balade bucolique le long de l’eau à la rencontre de bateaux de plaisance et de vaches écossaises à longs poils. Fermé du 23 décembre au 31 janvier.

Consultez le site du Rosendals Trädgård : https://www.rosendalstradgard.se/in-english/

Adopter la fika chez Gast

PHOTO MURIEL FRANÇOISE, COLLABORATION SPÉCIALE

Le café Gast

Succès garanti auprès des enfants et des adolescents avec un lunch ou un goûter chez Gast dont l’enseigne est un fantôme ! Ce café ouvert en 2017 face au Spökparken (parc fantôme), dans le quartier familial de Vasastan, à un quart d’heure de marche du centre-ville, est aussi l’adresse parfaite pour adopter la tradition locale du fika, la pause-café qui rythme les journées suédoises. Un comptoir de pâtisseries maison, dont les fameuses kaneelbullar (brioches à la cannelle), permet de choisir tout seul ce qu’on veut. À tester aussi : les salades dont les associations de saveurs, de couleurs et de textures intéressent même les plus sceptiques. Les parents en profitent pour piquer des idées de décoration au lieu, et plonger dans l’un des livres ou magazines laissés à leur intention sur de jolies étagères. Seule ombre au tableau : l’adresse, qui ouvre dès 7 h en semaine, ferme à 17 h.

Consultez le site du Gast (en anglais) : https://gastcafe.se

S’approcher de la vie sauvage à Skansen

PHOTO MURIEL FRANÇOISE, COLLABORATION SPÉCIALE

Mât de la Midsommar à Skansen

L’adresse à cocher à coup sûr si votre voyage en Suède se limite à Stockholm. Le musée en plein air de Skansen, fondé en 1891 dans l’île verte de Djurgården par l’ethnographe Artur Hazelius, retrace l’histoire du pays de façon vivante. On s’y balade au milieu de constructions (maisons, cabanes, moulins, écoles, ateliers d’artisans, commerces, manoirs…) provenant de toute la Suède, et d’animaux indigènes (rennes, ours bruns, loups, lynx, phoques…) en milieu naturel avec une vue grandiose sur la ville. Les enfants apprécient vite le folklore local grâce à des chevaux de Dalécarlie géants à escalader, une ferme avec des espèces domestiques et des attractions pour tous les âges. Les petits courageux pourront en profiter pour faire comme les Stockholmois et laisser leur tétine ou leur biberon dans un puits joyeusement décoré.

Consultez le site de Skansen : https://www.skansen.se/fr/francais

Délices à la réglisse chez Lakritsroten

PHOTO MURIEL FRANÇOISE, COLLABORATION SPÉCIALE

Boutique de réglisses Lakritsroten

Nulle part ailleurs qu’en Scandinavie vous ne découvrirez un tel choix de réglisses, que l’on appelle ici lakris et qu’on glisse dans les sacs de bonbons que les enfants ne sont autorisés à manger que les samedis pour épargner leurs dents. Les amateurs ou les curieux se rendront dans l’une des boutiques Lakritsroten de la ville, sorte de palais de la réglisse. Salée, acide, au chocolat, aux framboises, au gingembre, à la violette, au piment, nacrée, bronze, en poudre, en pâte dentifrice, en infusion… elle se retrouve sous toutes les formes, souvent dans des boîtes design ! Le fondateur de la marque, Christian Haupt, a eu l’idée de créer ces adresses gourmandes en 2013 au retour d’un voyage en Islande (réputée pour ses réglisses au chocolat). Avec les pastilles à l’eucalyptus Läkerol, vendues dans les supermarchés et dépanneurs, c’est l’une des bonnes choses à rapporter de Suède.

Consultez le site de Lakritsroten : https://lakritsroten.se/english