(Londres) Les courageux qui braveront le froid humide des décembres britanniques pour visiter le Royaume-Uni seront récompensés par une pléthore d’activités à faire craquer jusqu’aux plus rétifs à l’esprit de Noël. Petit guide pour passer les Fêtes en Angleterre comme les Anglais.

Philippe Teisceira-Lessard Philippe Teisceira-Lessard
La Presse

De splendides vitrines

Vous aimiez les vitrines du magasin Ogilvy au centre-ville de Montréal ? Vous serez enchantés par celles des commerces londoniens, qui se font concurrence chaque année pour attirer l’attention des promeneurs et leur en mettre plein la vue. Certains choisissent de mettre leurs produits en vedette (comme les grands magasins Harrods ou Liberty), alors que d’autres mettent en scène des automates (comme l’épicier de luxe Fortnum & Mason). Cette année, les vitrines du grand magasin Selfridges ressemblent davantage à une exposition d’art contemporain qu’à la devanture d’un commerce. Même si vous n’avez pas l’intention d’y dépenser un rond, ces vitrines valent le déplacement. Elles sont toutes situées à distance de marche les unes des autres, au centre de la ville.

Les desserts

PHOTO GETTY IMAGES

En Grande-Bretagne, le Christmas cake est de forme circulaire habituellement garni de groseilles, de raisins secs, de zestes d’agrumes et de cerises confites, en plus d’épices comme la cannelle et le clou de girofle et de noix, comme les amandes et les noix de Grenoble. Certains y ajoutent même de l’alcool, comme du brandy ou du rhum. Il est ensuite recouvert de pâte d’amandes, de glaçage royal et orné de houx ou autres décorations de circonstance. Dans le nord de l’Angleterre, il est souvent accompagné de fromage.

Si la cuisine anglaise n’est pas réputée pour son raffinement, de nombreux desserts britanniques des Fêtes sont devenus des classiques à travers le monde. En décembre, épiceries et pâtisseries se remplissent de mincemeat pies, de Christmas puddings et de gâteaux aux fruits. À la base de toutes ces recettes : des fruits secs, des épices et de l’alcool — du brandy et du cognac surtout. L’idéal est évidemment de les préparer soi-même ou de les acheter dans un commerce spécialisé, mais les supermarchés Mark & Spencer et Waitrose sont réputés pour la qualité de leurs produits.

Le sapin de Trafalgar Square

PHOTO DANIEL LEAL-OLIVAS, AGENCE FRANCE-PRESSE

L’immense sapin au centre de Trafalgar Square est décoré à la norvégienne, avec les guirlandes lumineuses à la verticale plutôt qu’à l’horizontale.

Depuis 1947, la Norvège offre chaque année au Royaume-Uni un sapin de Noël pour le remercier de son rôle dans la libération du pays du joug nazi. Après sa traversée de la mer du Nord, l’immense arbre est érigé au centre de Trafalgar Square puis décoré à la norvégienne, avec les guirlandes lumineuses à la verticale plutôt qu’à l’horizontale. Ailleurs à Londres et dans tout le pays, de nombreuses artères commerciales sont illuminées par les décorations de Noël.

Les marchés de Noël

Sortez le vin chaud et le pain d’épices : s’il s’agit d’une tradition plutôt germanique, les Anglais ont importé le concept du marché de Noël et l’ont adapté à leur goût. À présent, plusieurs villes britanniques ont leur propre évènement du genre, parfait pour animer les rues lorsque le froid menace de tout immobiliser. Outre des boissons chaudes, on peut s’y procurer des cadeaux artisanaux à mettre sous le sapin, ainsi que des décorations à accrocher dans l’arbre.

Les vœux de la reine

PHOTO JOHN STILLWELL, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Chaque année, la reine Élisabeth II s’adresse à ses sujets pour faire le point sur l’année qui s’achève et leur souhaiter de joyeuses Fêtes.

Au Royaume-Uni, qui dit Noël dit vœux de la reine. Chaque année, la souveraine s’adresse à ses sujets pour faire le point sur l’année qui s’achève et leur souhaiter de joyeuses Fêtes. « À Noël, le souvenir de nos proches disparus redevient vif. Mais bien sûr, le deuil est une preuve de l’existence de l’amour », a-t-elle affirmé dans son discours de l’an dernier. Toujours filmé dans l’un des palais de la famille royale, le message — somme toute assez prévisible — permet de jeter un coup d’œil sur le décor où évoluent princes et duchesses.

La tradition chorale

En plus du message télévisé de la reine, une autre tradition médiatique unit les Britanniques à Noël : la diffusion à la radio des Nine Lessons and Carols, la messe de Noël de la chapelle de King’s College, à Cambridge. Elle est retransmise sur les ondes de la BBC depuis 1928, mais elle est aujourd’hui reprise par de nombreuses stations partout sur la planète. Le chœur de la chapelle — composé de 16 garçons et de 14 jeunes hommes — interprète une suite de cantiques et d’hymnes entrecoupée de courtes lectures bibliques. Il est possible d’y assister en personne en se présentant à la chapelle extrêmement tôt le matin du 24 décembre. De nombreuses autres églises du Royaume-Uni offrent ce jour-là un service religieux semblable. En revanche, les offices chantés du soir (evensongs) résonnent quotidiennement dans les églises les plus importantes du pays, tout au long de l’année.