750 millions d’euros. C’est la somme colossale qu’aura coûté le chantier de réhabilitation de l’un des plus beaux édifices commerciaux de Paris, La Samaritaine, fermé il y a 15 ans à cause de sa vétusté.

Violaine Ballivy Violaine Ballivy
La Presse

Le complexe de quatre bâtiments, rue de Rivoli, reprendra vie en avril, hébergeant un grand magasin, un hôtel de luxe, des bureaux et des logements sociaux.

Classée monument historique, La Samaritaine est un joyau des mouvements Art nouveau et Art déco à Paris, réputée notamment pour la beauté de ses mosaïques et de sa grande verrière au dernier étage.

— avec l’Agence France-Presse