En France, au large de La Rochelle, cette île bordée par l’océan Atlantique est réputée pour ses plages de sable fin, ses villages charmants et ses balades à vélo. Surnommée « Ré la blanche » en raison de ses maisons traditionnelles blanches aux volets verts, cette île de 85 km2 est reliée au continent par un pont de près de 3 km depuis 1988. Bienvenue dans ce petit coin de paradis où Katy Perry et Orlando Bloom ont été aperçus au début de l’été. Voici les incontournables de l’île de Ré.

Olivia Lévy Olivia Lévy
La Presse

Les balades à vélo

PHOTO OLIVIA LÉVY, LA PRESSE

Avec ses 110 km de pistes cyclables, le vélo est roi dans l’île.

Avec ses 110 km de pistes cyclables, le vélo est roi dans l’île. C’est le moyen de transport le plus utilisé, que ce soit pour aller à la plage ou pour se rendre d’un village à l’autre.

Ce qui est bien, c’est que tous les parcours sont plats, alors même les moins sportifs y trouvent leur compte.

Une des balades les plus agréables à faire est celle du village d’Ars jusqu’aux Portes-en-Ré (ou inversement), car on se retrouve au cœur des marais et de la réserve naturelle de Lilleau des Niges, où l’on peut observer près de 350 espèces d’oiseaux.

Échasses blanches, gorgebleues à miroir et cormorans sont au rendez-vous, et des points d’observation ponctuent cette magnifique balade de 7 km.

À noter qu’on peut louer des vélos partout, dans les 10 villages de l’île.

De très belles plages

PHOTO OLIVIA LÉVY, LA PRESSE

L’île de Ré est réputée pour ses longues plages de sable fin où l’on se baigne avec joie dans les vagues, selon les marées.

L’île de Ré est réputée pour ses longues plages de sable fin où l’on se baigne avec joie dans les vagues, selon les marées.

La plage de la Conche des Baleines est très grande et sauvage et elle s’étend du phare des Baleines jusqu’au village des Portes-en-Ré. Elle est idéale pour se baigner, surtout lorsqu’il y a de belles vagues à marée haute. Des cours de surf sont proposés aux petits et grands, on y prête les combinaisons et la planche.

La plage de Trousse-Chemise est célèbre, car Charles Aznavour en a fait une chanson. Un petit bois borde cette plage, charmante et calme, où les Rétais aiment pique-niquer. Il faut dire qu’il y a une belle lumière en fin de journée.

La plage des Gollandières est autre grande plage de sable fin, située à Le Bois-Plage, au centre de l’île, où l’on peut pratiquer de nombreuses activités nautiques.

La plage de la Loge est abritée du vent et des vagues. On peut y louer des catamarans, des planches à voile et des paddles.

Consultez le site du club nautique des Portes en Ré : http://cnportes.org/

Le phare des Baleines

PHOTO FOURNIE PAR L’OFFICE DE TOURISME DE L’ÎLE DE RÉ

Le phare des Baleines est un des plus hauts phares de France avec ses 57 mètres et offre une très jolie vue sur l’île de Ré.

Situé sur la pointe de l’île à Saint-Clément-des-Baleines, il a été inauguré en 1854. Il est un des plus hauts phares de France avec ses 57 mètres et offre une très jolie vue sur l’île de Ré.

Mais pour l’admirer, il faut la mériter et gravir les 257 marches de l’escalier en colimaçon qui mène jusqu’au sommet !

Le phare porte ce nom, car autrefois, des baleines s’échouaient à cet endroit. À son pied se trouve le musée qui explique l’histoire de ce grand phare qui a remplacé l’ancien, la Vieille Tour construite en 1682, d’une hauteur de 29 mètres.

Visitez le site du phare des baleines : https://www.lepharedesbaleines.fr/

Une île pleine de saveurs

PHOTO GETTY IMAGES

On peut d’ailleurs observer, entre juin et septembre dans les marais salants, le travail des sauniers qui récoltent, à la main, le sel marin qu’on appelle « l’or blanc ».

Les spécialités locales sont nombreuses, on peut les goûter dans les marchés locaux ou les restaurants.

Il y a la pomme de terre primeur, qu’on appelle « grenaille », qui a obtenu son A.O.C. (son appellation d’origine contrôlée) et qui est délicieuse. Il y a aussi les huîtres, qu’on déguste notamment dans de petites cabanes le long des pistes cyclables.

Il ne faut pas oublier la fleur de sel, qui est un produit 100 % naturel. On peut d’ailleurs observer, entre juin et septembre dans les marais salants, le travail des sauniers qui récoltent, à la main, le sel marin qu’on appelle « l’or blanc ».

Et on termine le tout avec un verre de pineau des Charentes, rouge ou blanc, un vin de liqueur qu’on boit en apéritif, frais, et qui est le produit des vignerons rétais.

Les villages

PHOTO FOURNIE PAR L’OFFICE DE TOURISME DE L’ÎLE DE RÉ

L’île de Ré est composée de 10 villages aux atmosphères très différentes. Sur la photo : Saint-Martin-de-Ré.

L’île de Ré est composée de 10 villages aux atmosphères très différentes. Quand on arrive à Saint-Martin, qui est la capitale de l’île, on est impressionné par les remparts fortifiés qui protègent la ville. Les fortifications, classées au patrimoine mondial de l’UNESCO, ont été construites par l’ingénieur Vauban, sous Louis XIV, entre 1681 et 1691. Le port est très agréable, il y a de nombreux restaurants et commerces où l’on aime s’attarder. Un petit conseil, passez par La Martinière, maître artisan glacier depuis 1970, qui propose des crèmes glacées aux parfums originaux, mais aussi de savoureux classiques comme le caramel à la fleur de sel.

Et si jamais vous voulez approfondir vos connaissances, il y a le musée Ernest-Cognacq, qui retrace l’histoire de l’île.

Il n’est pas rare de croiser des célébrités françaises comme Fabrice Luchini ou Sandrine Kiberlain, qui fréquentent le village mondain du bout de l’île, Les Portes-en-Ré. On s’installe sur la terrasse du café La Bazenne, d’où l’on aime observer les chics Parisiens qui, en habitués, discutent bruyamment et envahissent le village chaque été.

On repère de loin le village d’Ars-en-Ré grâce à son église gothique au clocher blanc et à la flèche noire haute de 40 mètres.

Ars est classé parmi les « plus beaux villages de France ». On aime son grand marché, où l’on fait des trouvailles, ses petites rues remplies de roses trémières, et les enfants raffolent du manège de Donin, cet artiste qui chante pendant les tours de manège depuis 1983 ! Un classique !