C’est censé être un village idyllique autrichien ayant inspiré le décor de la Reine des neiges, mais c’est plutôt devenu un enfer touristique.

Sylvain Sarrazin Sylvain Sarrazin
La Presse

Hallstatt, décrétée « ville la plus instagrammable du monde » par de nombreux pays asiatiques, connaît un succès si débridé que son maire a exhorté les visiteurs à ne plus s’y rendre.

Il craint que l’afflux toujours croissant de touristes (qui avoisinerait les 900 000 personnes par an, principalement venues de Chine, pour une population locale d’à peine 754 habitants) n’achève l’évidement de l’esprit et du calme des lieux.

Des routes d’accès ont déjà été coupées, et des restrictions plus sévères entreront en vigueur en 2020 : limitation du nombre d’autocars et des plages horaires d’accès, temps de stationnement restrictif et taxation de ce dernier.

Ces mesures seront-elles suffisantes pour que cette bourgade évoquant la Reine des neiges se sente libérée, délivrée ?