(Londres) Un bucolique pont en bois de la campagne anglaise qui a inspiré l’auteur des aventures de Winnie l’Ourson a été vendu plus de 150 000 euros, soit plus du double de l’estimation, aux enchères au Royaume-Uni.

Agence France-Presse

James Rylands, spécialiste en charge de la vente réalisée par la maison d’enchères Summers Place Auctions s’est dit « absolument ravi que nous ayons pu vendre un morceau d’histoire littéraire » en annonçant le résultat de la vente jeudi.

Le prix de ce pont était estimé entre 40 000 et 60 000 livres. Il s’est finalement envolé à plus de 131 000 livres (224 000 $).

Alan Alexander Milne, créateur du petit ours au ventre bedonnant, appréciait ce pont de la forêt d’Ashdown, dans le sud-est de l’Angleterre. Avec son fils Christopher Robin Milne, qui a inspiré le petit garçon ami de Winnie l’Ourson (Winnie the Pooh en anglais), il y jouait à un jeu de leur invention, le « Poohsticks » : chaque joueur lance un bâton en amont du pont et celui dont le bâton apparaît en premier en aval a gagné.

Le pont, construit vers 1907 et connu sous le nom de Posingford Bridge, est devenu célèbre après avoir fait son apparition dans ce classique de la littérature pour enfants. Il a été officiellement rebaptisé Poohsticks Bridge en 1979.

Après avoir été fréquenté et usé par des milliers de touristes, il a été démonté en 1999 et remplacé, avec le soutien financier de la Disney Corporation.

Le pont d’origine a été mis en vente après avoir été entièrement restauré et reconstruit, les pièces manquantes étant reconstituées en utilisant du chêne poussé localement.

Le nouveau propriétaire, Lord De La Warr, compte l’installer dans son domaine de Buckhurst Park à Withyham, dans le Sussex de l’Est.

« J’espère que beaucoup d’enfants (et adultes) pourront admirer le pont original qui a inspiré l’un des jeux les plus célèbres, encore joué par les enfants au Royaume-Uni et à l’étranger », a déclaré le nouveau propriétaire dans un communiqué.

Cette vente coïncidait avec le 100e anniversaire de l’ours en peluche qui avait été offert à Christopher Robin Milne pour son premier anniversaire en 1921 et qui a inspiré le personnage de Winnie l’Ourson.