(Paris) La fréquentation de Versailles « s’écroule » en l’absence de touristes étrangers, avec seulement 10 000 visiteurs par jour en ce moment, soit trois fois moins que d’habitude, a annoncé mercredi Catherine Pégard, présidente de l’établissement public du château de Versailles.

Agence France-Presse

« Par jour, nous sommes autour de 10 000, plus pendant le week-end, moins en semaine, parce que nos visiteurs sont quasiment exclusivement français. On voit venir petit à petit des étrangers, des Allemands, des Hollandais, quelques Italiens », a déclaré Mme Pégard sur la radio RTL.

D’habitude, le château, visité à 80 % par des étrangers, accueille 30 000 personnes par jour pendant cette période, a-t-elle précisé.

« Financièrement, on ne s’y retrouve pas du tout », a-t-elle déploré en ajoutant que l’établissement qui a rouvert au public le 6 juin avait « perdu 45 millions » d’euros depuis le confinement.  

« Cela nous donne beaucoup à réfléchir sur ce que nous devons être, ce que nous devons faire, c’est tout notre modèle qui si j’ose dire s’est écroulé », a-t-elle dit, rappelant que « de toute l’histoire, la fermeture du château ne s’est produite qu’une fois, au moment de la déclaration de la Seconde Guerre mondiale »

Elle a toutefois assuré « ne pas faire d’économies » sur le personnel, tant pour les quelque 1000 salariés du château que pour les 20 000 autres personnes « qui travaillent autour » du site.  

Le Louvre, le musée le plus visité au monde, a pour sa part vu sa fréquentation divisée par quatre en juillet, avec 10 000 visiteurs par jour, un niveau cependant conforme aux prévisions de sa direction.