(Rome) Le Colisée de Rome, site touristique le plus visité d’Italie, rouvrira le 1er juin après plus de deux mois de fermeture pour cause de pandémie, et sera illuminé pour l’occasion aux couleurs italiennes, a-t-on appris mardi de source officielle.

Agence France-Presse

Attraction touristique majeure, avec plus de 7 millions de visiteurs par an, l’imposant amphithéâtre flavien, inscrit au patrimoine mondial de l’humanité, « rouvre enfin au public, sous le signe de l’accessibilité, de l’accueil et surtout de la sécurité », selon un communiqué du site archéologique.

« Ces derniers mois ont été très difficiles, avec un silence surréaliste difficile à accepter ».

Mais le monument emblématique de la Rome antique au cœur de la ville éternelle rouvrira lundi « avec des protections sanitaires adéquates pour le personnel et les visiteurs » (masques et prise de température), des parcours sécurisés, des réservations obligatoires et des horaires modifiés pour éviter les attroupements aux heures de pointe.

« Pour fêter ce moment important [...], et en solidarité avec tous ceux qui ont perdu parents et amis lors de la pandémie, le Colisée sera illuminé la veille au soir (dimanche) aux couleurs du drapeau tricolore italien, symbole de cohésion et de partage », ajoute le communiqué.

À mesure qu’elle se déconfine, l’Italie rouvre peu à peu son patrimoine et ses monuments célèbres, en espérant relancer au plus vite le secteur clé du tourisme, mis à mal par la pandémie de COVID-19 qui a fait plus de 32 000 morts dans la péninsule. Le gouvernement va rouvrir à partir du 3 juin les frontières du pays.

La presque totalité des monuments et édifices célèbres de la péninsule ont rouvert au public depuis une semaine : le site archéologique de Pompéi ce mardi, la basilique Saint-Pierre de Rome la semaine dernière, la Galerie Borghese ou les musées du Capitole, les cathédrales de Florence et Milan. Les Musées du Vatican, un autre haut lieu de tourisme mondial, ont prévu leur réouverture aussi le 1er juin.