L’été 2019 serait particulièrement propice pour voyager en Europe, alors que le prix des billets serait en baisse de 11 %, en moyenne, par rapport aux trois dernières années.

Violaine Ballivy Violaine Ballivy
La Presse

« De manière générale, les tarifs aériens diminuent pour les endroits où des vols s’ajoutent », remarque Steve Sintra, directeur pour le Canada de Kayak, qui vient de publier une analyse sur le sujet.

Les cinq destinations les plus abordables au départ de Montréal sont Reykjavik, Dublin, Paris, Trieste et Marseille.

Kayak ne prévoit pas de hausse des prix malgré la faillite de Wow et l’interdiction de vol des Boeing 737 MAX 8.

« Comme ce modèle d’avion est nouveau, les transporteurs canadiens en ont fait voler très peu », dit M. Sintra. Au total, 45 de ces avions sont cloués au sol au Canada.