"C'est quoi qu'on va aller voir? C'est quoi qu'on va aller voir, maman?" demandait la petite Alizée en caressant le visage de sa maman. La petite fille de quatre ans n'a pas très bien compris ce qui se passait quand Michel Cloutier, de la Fondation Expo-moto rêves inc., a dévoilé au micro que la petite et ses parents pourraient gratuitement s'envoler vers l'univers magique de Walt Disney World.

Mis à jour le 12 févr. 2009
Marie-Christine Bouchard LA TRIBUNE

Au moment de l'annonce, maman et papa ont retenu leurs larmes. Grand-maman Jocelyne, elle, a essuyé ses yeux. Dans la salle, l'émotion était palpable.Alizée est cette enfant de quatre ans qui est née avec les cordes vocales paralysées. Il lui a fallu ses quatre années de vie et beaucoup de souffrances avant qu'elle ne puisse prononcer ses premiers mots - et voilà qui fut fait il y a quelques semaines à peine grâce à un traitement expérimental du Dr Sam Daniel, de l'Hôpital de Montréal pour enfants, qui lui a fait deux injections de Botox.

Samedi après-midi, les parents d'Alizée avaient organisé une grande fête, une fête qui avait pour unique but de remercier la vie... ainsi que tous ses acteurs qui ont permis que la petite fille puisse aujourd'hui chanter, parler, poser des questions, s'exprimer comme bon lui semble avec sa voix, sa vraie voix, sans trachéotomie ni valve de phonation.

"Nous voulions absolument reconnaître le travail extraordinaire de tous les médecins et de toutes les infirmières qui ont soigné Alizée. Pour nous, c'est un très grand moment de réjouissances après avoir eu tellement de peine", explique grand-maman Jocelyne Fournier, les yeux tout pleins de larmes.

Infirmières et docteurs étaient nombreux à avoir fait le chemin jusqu'au Mont Notre-Dame, où se tenait la belle fête. Parmi eux, l'infirmière en pratiques avancées Linda Massé et le Dr Sam Daniel lui-même.

"Cette semaine encore, j'ai vu un petit garçon qui avait une trachéotomie, qu'on avait dû lui faire à froid tellement c'était urgent. Quand nous lui avons parlé du cas d'Alizée, ça lui a redonné espoir que lui aussi, un jour, puisse se débarrasser de sa trachéo. Alizée est un vrai miracle; elle va devenir un exemple, un modèle d'espoir pour tous les enfants que nous traitons", a souligné Linda Massé de l'Hôpital de Montréal pour enfants, fort heureuse d'avoir été conviée à cette belle fête.

Parmi les convives qui n'auraient pas manqué la fête pour rien au monde, on retrouvait aussi la Dre Sylvie Lafrenaye, pédiatre intensiviste au CHUS.

"Quand j'ai vu cette enfant, juste après sa naissance, c'était la première fois de ma carrière que je demandais à des parents si je pouvais être la pédiatre de leur enfant! Elle était tellement belle!"

Quatre années ont passé depuis la naissance de la fillette qui souffrait d'une très rare maladie. En effet, Dre Lafrenaye n'avait jamais vu un tel problème dans toute sa carrière médicale.

"On a travaillé fort pour cette enfant, mais ce sont surtout ses parents qui ont travaillé; ce sont des parents extraordinaires", dit-elle en parlant de Marie-Ève Cloutier et d'Antoine Potvin.

Merci, tout simplement

Et la Dre Lafrenaye l'avoue: de toute sa carrière aussi, c'est la première fois qu'elle est témoin d'une fête que l'on organise pour dire merci. Merci pour ce que vous avez fait pour nous. Merci, tout simplement.

"Dire merci n'est plus tellement populaire, de nos jours. Mais c'est important et ça fait du bien au personnel de la santé. Ça nous donne envie de donner tous les petits plus que l'on peut faire, tous ces petits sourires que l'on peut ajouter, tous ces petits cinq minutes que l'on peut passer en plus à la fin de notre journée de travail" explique-t-elle.

Sylvie Lafrenaye se réjouit aussi que la maman d'Alizée ait profité de cette dure épreuve pour trouver sa voie. En effet, celle-ci est retournée aux études pour devenir infirmière.

"Marie-Ève sera une infirmière extraordinaire. Elle aura une compréhension intime de l'être humain avec tout ce qu'elle a appris dans cette épreuve", souffle la pédiatre.

(c) 2008 La Tribune (Sherbrooke, Qc). Tous droits réservés.