La liste:-1:liste; la boite:1322676:box; tpl:html.tpl:file
Source ID:; App Source:

48 heures à Disney... 35 ans plus tard

Spectacle de Mickey et de ses amis à... (Photo: Réjean Bourdeau, La Presse)

Agrandir

Spectacle de Mickey et de ses amis à Magic Kingdom.

Photo: Réjean Bourdeau, La Presse

On a tous des souvenirs d'enfance précieusement enfouis au fond de nous. Parmi ceux-là, il y a une journée passée à Disney avec mes parents, mon oncle et ma tante en janvier 1974. J'avais 12 ans! Je me rappelle encore les animations électroniques, les attractions étonnantes, les villages inventés et les personnages en «peluche» et en os. J'y suis retourné le mois dernier et j'ai retrouvé mon coeur d'enfant. Parcours étonnant dans le royaume des tout-petits... accessible aux plus grands.

Jour 1

9 h : À la recherche du temps perdu

 

Trente-cinq ans plus tard, je veux retrouver mes souvenirs d'enfance. Revoir ce qui m'avait étonné, enchanté et réjoui quand j'avais 12 ans. À l'époque, il n'y avait qu'un parc: Magic Kingdom. Depuis, on a ajouté le monde du futur d'Epcot, l'univers des films d'Hollywood Studios et l'espace animalier d'Animal Kingdom. Sans compter les parcs aquatiques et le village Downton, où le Cirque du Soleil présente le spectacle La Nouba. Mais, pour le moment, je suis bien au «Royaume magique». Ma mémoire ne m'a pas joué de vilains tours. Je retrouve des lieux familiers. Tout est aussi grand, aussi beau et aussi spectaculaire. Me voilà dans la rue principale, avec ses édifices à l'architecture originale. J'avance vers le grand château enchanté. Mickey et ses amis y présentent un spectacle, suivi de feux d'artifice.

10 h 30 : Deux «classiques»

Avant tout, je veux voir la Maison hantée et les Pirates des Caraïbes. Ce sont les deux attractions qui m'avaient le plus impressionné. Je suis étonné de voir que pratiquement rien n'a changé. «C'est parce que ce sont des classiques», m'expliquera plus tard René d'Entremont, un porte-parole de Disney. Des chariots nous entraînent sur les étages de la grande maison de briques pendant que les fantômes évanescents dansent dans la salle à manger. Ensuite, bien installé dans une petite embarcation, je vois les pirates poursuivre les mêmes bagarres et chanter le même air qu'autrefois. Mais c'est toujours aussi fascinant! Ah oui, il y a une petite différence: le capitaine Jack Sparrow (Johnny Depp) du populaire film s'est joint au groupe. Avant le lunch, j'explore l'île de Tom Sawyer en empruntant un petit bateau. Encore là, je retrouve des pistes qui ne me sont pas étrangères.

12 h 30 : L'aventure continue

Je continue l'aventure en m'envolant dans le Peter Pan's Flight. Puis, plus loin, je vais écouter les chants des oiseaux Tiki, des volatiles électroniques. Si je me souviens bien, ce n'est pas la même musique... ce qui n'empêche pas les statues et les plantes de garder le rythme. En milieu d'après-midi, la ville est balisée pour le grand défilé. De nombreux chars allégoriques, des fanfares et des amuseurs publics présentent Mickey, Donald, Goofy, Pluto et autres personnages de Disney.

15 h 30 : Dans la jungle

Je me lance dans un safari en bateau. Je me souviens que les animaux sont mécanisés. Mais la ressemblance avec la réalité est surprenante. On vogue à travers les éléphants, les crocodiles et les fauves. Voilà l'hippopotame qui sort de l'eau en ouvrant sa grande gueule! Il m'avait bien surpris la dernière fois... Sur le chemin du retour, en me dirigeant vers Tomorrowland, je grimpe dans la maison de Robinson Crusoé, construite dans un arbre géant.

16 h 30 : Le monde de demain

Toute cette section n'existait pas à l'époque. Je jette un coup d'oeil sur la piste de course, où des petits bolides colorés se disputent la première place. Et je me dirige vers l'attraction Stich's Great Escape! Bien assis dans mon fauteuil, j'assiste à l'évasion de la petite bestiole détestable. Je sens même son haleine déplaisante souffler dans mon cou. Dernière visite de la journée: le carrousel du progrès. Ce spectacle présente l'évolution de la société depuis le siècle dernier. À mon grand étonnement, ce sont les sièges qui se déplacent pour présenter chacun des tableaux...

Jour 2

EPCOT, le parc du futur

Me voici dans un environnement totalement nouveau: le parc du futur. Une chose à voir absolument: le film 3-D Honey, I shrunk the Audience. Dans cette animation, le professeur du populaire film réduit le public. On se sent réellement petit devant les personnages géants. Sans compter, les nombreuses interactions technologiques, comme les souris qui passent entre mes jambes et le chien, gigantesque, qui m'éternue au visage...

La grande sphère blanche d'Epcot sert d'espace à un voyage exceptionnel. Dans un petit chariot, on évolue dans l'histoire de l'humanité. On passe ainsi de la période préhistorique jusqu'au futur. Appelé à donner mes choix de vie pour demain, je vois défiler mon avenir (avec photo humoristique) sur le tableau de bord de ma cabine. Fascinant!

12 h 30 : Dans l'espace

Voici une attraction à ne pas manquer. La mission sur Mars m'amène dans un voyage interplanétaire sur la planète rouge. On se retrouve quatre par cabine. En tant qu'ingénieur en chef, je participe au décollage de la fusée, à sa randonnée dans l'espace et à son atterrissage sur Mars. Si vous n'avez pas peur des sensations fortes, utilisez le code orange. Vous ressentirez la pression de la force G vous arracher à l'attraction terrestre. J'ai plutôt choisi le code vert, pour une expérience plus agréable...

Un peu plus loin, la file d'attente est interminable, mais ça en vaut la peine. Soarin est une expérience exceptionnelle qui nous fait voler comme un oiseau. Installé dans de grandes chaises surélevées devant un écran géant de style Imax, je survole des océans, des montagnes et des déserts.

Wow! Quand le film se termine, j'ai tout de suite le goût de recommencer.

16 h : Le tour du monde en 11 pays

Epcot se distingue aussi par son grand panorama international. On peut visiter pas moins de 11 pays, dont les édifices typiques ont été construits autour du grand lac. Des exemples? Il y a une reproduction de la tour Eiffel, une pyramide mexicaine et un pavillon japonais. Impressionnant! On y passe facilement des heures. À voir: le film Reflections of China présenté sur un écran de 360 degrés, dans la section chinoise.

Il y a des restos de tous les pays. En soirée, j'ai mangé dans un restaurant allemand, au son de la musique bavaroise. Dépaysant! Quelle journée fantastique! Et quelle belle façon d'ajouter des souvenirs à ceux que l'on a déjà.

 




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer