Le chanteur folk urbain Thomas Hellman, auteur-compositeur-interprète, s'apprête à passer cinq mois à Paris pour composer son cinquième album. Né au Québec d'une mère française et d'un père texan, il est un habitué de la capitale française et nous refile ses bonnes adresses pour aller écouter de la musique à Paris tout en flânant...

LA PRESSE

«Les Québécois connaissent Paris, le Luxemboug, Saint-Michel, la tour Eiffel, mais je suis en train de découvrir les autres quartiers où sont les artistes en ce moment, surtout les quartiers de la périphérie et de la banlieue: le Xe, le XVIIIe, le XIXe et le XXe arrondissements, mais aussi Montreuil, en Seine-Saint-Denis. Ces quartiers, c'est l'avenir, c'est l'adolescence, c'est l'endroit où les choses sont en train de se faire, notamment dans le domaine musical.»

Le Lou Pascalou

Café culturel de Ménilmontant (XXe), le Lou Pascalou est à la fois un lieu de rencontres des gens du quartier et une salle d'exposition, de concerts et de projections de vieux films à l'extérieur, l'été. Côté musique, on y va autant pour écouter du blues, du slam, de la samba que de la musique tzigane ou la fanfare du quartier. «J'ai joué plusieurs fois au Lou Pascalou, c'est une petite salle où il se passe plein de choses intéressantes. Un endroit underground avec une vision sociale. Chaque fois que je suis seul à Paris et que je veux faire un petit show à mes amis, je vais jouer là. Et tout le quartier autour, ça vaut la peine d'y flâner.»

14, rue des Panoyaux, XXe

www.myspace.com/leloupascalou

Chez Jeannette

«C'est un bar du Faubourg Saint-Denis, dans le Xe, qui ne payait pas de mine il y a quelques années et qui est en train de devenir assez branché. Tout ce quartier est encore un peu glauque, avec des prostituées, mais il y a aussi plein d'artistes, de restaurants indiens, etc. Ça vaut vraiment le coup de le découvrir.»

47, rue du Faubourg Saint-Denis, Xe

www.chezjeannette.com

Montreuil, Seine-Saint-Denis

«J'ai joué dans cette ville de banlieue pour les Jeunes musiciens du monde, un organisme québécois qui essaie de sortir les jeunes de leurs difficultés dans le monde. De plus en plus de jeunes artistes vont habiter à Montreuil car c'est moins cher que Paris et très animé. Le chanteur Sanseverino habite là. Il y a des studios d'artistes. Ça bouge beaucoup. Ça vaut la peine d'aller y flâner à Montreuil à l'occasion d'un concert par exemple.»

www.sanseverino.fr

Le marché de Barbès

«Les touristes visitent Montmartre mais devraient aussi se rendre de l'autre côté de la butte dans Barbès. Entre autres, il y a le marché de Barbès, le mercredi et le samedi matin. Tu peux y acheter des fruits et des légumes et plein de choses. Ça vaut la peine. Tu as l'impression d'être à Marrakech. C'est une ambiance extraordinaire. Et près de Barbès et de Clignancourt, il y a le bar La choppe du Château rouge. L'ambiance est super. Et les vendredis et samedis soir, ils offrent le couscous.»

Marché de Barbès, Boul. de la Chapelle, XVIIIe

La chope du Château rouge, 40, rue de Clignancourt, XVIIIe

Puces de Saint-Ouen

«Les gens les connaissent mais il ne faut pas oublier d'aller voir les guinguettes aux puces de Saint-Ouen: les mecs sur les péniches, avec leurs accordéons, c'est vraiment sympa.»

www.marchesauxpuces.fr

La Fourmi

«Les gens connaissent plus cet endroit, situé à Pigalle. C'est un bistrot que j'aime beaucoup pour prendre un verre. Il y a une belle ambiance. Et puis, tu as la salle de concert La Cigale juste à côté, alors plein de musiciens viennent là.»

74, rue des Martyrs, XVIIIe