Les autorités cambodgiennes envisagent d'ouvrir les ruines d'Angkor la nuit pour attirer davantage de touristes dans le pays, a annoncé samedi un responsable du site de l'ancienne cité khmère.

ASSOCIATED PRESS

Des visites nocturnes ont été lancées ces derniers temps sur d'autres sites touristiques d'Asie du Sud-Est.Le Cambodge a déjà installé quelques lumières parmi les ruines des temples du XIIe siècle de la cité d'Angkor, a précisé Bun Narith, qui dirige l'agence responsable de la gestion du site.

Le tourisme est une source majeure de devises étrangères pour le Cambodge, pays pauvre qui manque de liquidités. Plus d'un million de touristes étrangers sont attendus cette année et plus de la moitié visitent les temples d'Angkor, la première attraction touristique du pays.

Les visiteurs sont priés de quitter le site au coucher du soleil, mais les autorités envisagent de prolonger les horaires de visite jusqu'à 20h30.

Les conservateurs s'inquiètent toutefois depuis longtemps de l'impact du tourisme sur le site. Ils craignent notamment que le pompage incontrôlé des eaux souterraines pour alimenter les hôtels et habitants de la ville voisine de Siem Reap ne déstabilise le terrain sous les temples.