Certains jurent qu'il n'y a que les couchers de soleil dans l'île grecque de Santorini pour rivaliser de beauté avec les levers de soleil à La Baie, au Saguenay. Visite d'un coin de Saguenay au panorama grandiose et à l'âme hospitalière.

Stéphanie Morin LA PRESSE

1.La Grange aux hiboux

Depuis près de 100 ans, ce bâtiment blanc coiffé de nombreux (et factices) hiboux sert de phare pour les promeneurs qui se baladent le long de la baie. Il y a trois ans, deux jeunes propriétaires de la région lui ont donné une nouvelle vocation, en transformant l'ancien restaurant végétarien en bistrot où les produits de la région servent d'assises à une cuisine d'inspiration française bien maîtrisée par le chef Vincent Otis. Formule buffet le midi, menu à la carte le soir. On y propose aussi depuis peu des soirées tapas en semaine. Quatre chambres, situées sous les combles, sont aussi offertes en location.

521, rue Mars, 418-544-7716

www.lagrangeauxhiboux.com

2.Le musée du Fjord

Un petit musée qui fait ouvrir grand les yeux sur la richesse naturelle et historique du fjord. Un aquarium géant, doublé d'un bassin tactile, permet de découvrir la faune du Saguenay, des étoiles de mer jusqu'au sébaste aux yeux globuleux. L'exposition permanente trace l'histoire de la région, notamment en s'attardant à la généalogie de certaines des plus importantes familles du Québec. Un spectacle multimédia, projeté dans ce qui ressemble fort à un vaisseau spatial, permet aussi de survoler le fjord... et d'en explorer les profondeurs. Vivariums peuplés d'insectes ou de reptiles, expositions temporaires interactives et activités d'interprétation s'ajoutent à la programmation de ce dynamique musée, entièrement rénové en 2012.

3346, boulevard de la Grande-Baie Sud, 418-697-5077

museedufjord.com

3. Le Ravenala

Un gîte où les propriétaires cultivent avec amour l'art de l'hospitalité. Du verre de vin offert à l'accueil jusqu'au copieux et savoureux petit-déjeuner maison servi autour de la grande table commune, les petites attentions sont nombreuses et jamais forcées. Du coup, les clients ont vite l'impression de faire partie de la famille. Les chambres, situées sous les combles de cette antique ferme de 1876 - l'une des premières de La Baie -, sont colorées et chaleureuses. L'été, la cour fleurie invite à s'éterniser, avec son four à pain, sa terrasse ensoleillée et ses poules, qui pondent chaque jour les oeufs utilisés pour les omelettes, oeufs mouillettes et autres délices du matin. Un coup de coeur. Nuitée à 83$ pour deux personnes.

4202, chemin Saint-Jean, 418-697-6015

www.ravenala.qc.ca

4. La Maison du pain

Une quinzaine de pains différents sont pétris chaque jour dans cette boulangerie artisanale, doublée d'un sympathique café où des repas légers sont servis sur l'heure du dîner. Pains aux bleuets pendant l'été, pains à la purée de citrouille quand les feuilles commencent à tomber, pains paysans, pains blancs tressés, pains aux noisettes ou aux raisins... Les étalages se remplissent aussi de muffins, galettes, pets-de-soeur et pâtés à la viande préparés sur place.

1082, rue Bagot, 418-544-0562

5. Touverre

Deux économusées sous un même toit. Ici, l'artiste Giuseppe Benedetto partage avec un plaisir contagieux sa passion pour le soufflage du verre et le taillage de la pierre fine. Sous ses doigts, les fragments rocheux se transforment en bijoux et les boules de silice prennent vie en devenant de délicats harfangs, baleines ou encore bleuets de verre. Pour 5$ par adulte (14$ par famille), on peut assister à une démonstration commentée dans l'atelier de l'artiste. Les 10 ans et plus peuvent même expérimenter le polissage des pierres pour confectionner un pendentif. Pendant la basse saison, les réservations sont obligatoires. Les oeuvres de M. Benedetto sont aussi en vente à la boutique qui jouxte l'atelier.

3205, boulevard de la Grande-Baie Sud, 418-544-1660

www.touverre.com

6. La baie et le fjord

La Baie est située tout près de l'eau, et pourtant, on peine à voir la baie des Ha! Ha! dans toute sa grandeur (et sa splendeur). Les résidants ont tous leur point de vue préféré pour profiter du paysage. Le sentier Eucher qui grimpe sur 1,5 km à partir de la marina de l'Anse-à-Benjamin jusqu'à une croix dominant la baie. Les haltes routières le long de la route 170. Le parc McLean, dans l'ancien secteur de Bagotville. Ou le chemin des Battures, en provenance de Saint-Félix-d'Otis, d'où l'on peut admirer les falaises, là où le fjord rencontre la baie. À chaque lieu son panorama...