Source ID:387336; App Source:cedromItem

Une exposition consacrée à La petite vie

Après avoir rencontré virtuellement les membres de la... (Photo fournie par le musée québécois de culture populaire)

Agrandir

Après avoir rencontré virtuellement les membres de la famille Paré dans la première salle, les visiteurs peuvent circuler librement dans toutes les pièces de leur maison.

Photo fournie par le musée québécois de culture populaire

Andrée Lebel
La Presse

(TROIS-RIVIÈRES) Les robes de Môman, le fauteuil et la télé de Pôpa, la perruque-bigoudis de Thérèse, tout est là. Les visiteurs peuvent circuler à leur gré dans les authentiques décors de La petite vie. Ils peuvent même s'asseoir sur le canapé du salon pour regarder des extraits de l'émission culte. L'atmosphère est si familière qu'on a l'impression que Réjean surgira d'une minute à l'autre par la porte de la cuisine.

Jusqu'au 7 septembre, le Musée québécois de la culture populaire de Trois-Rivières présente l'exposition La petite vie, d'après le titre de l'émission qui a profondément marqué les paysages télévisuel et culturel du Québec. L'expo coïncide avec le 10e anniversaire du musée, qui a pour mission de témoigner de l'identité de la société québécoise, dans sa diversité et son évolution. Elle coïncide également avec le 20e anniversaire de La petite vie. Les 59 épisodes de 23 minutes ont été diffusés pour la première fois entre le 16 octobre 1993 et le 30 novembre 1998. Trois autres épisodes ont été produits par la suite: Le bogue de l'an 2000 (1999), Noël chez les Paré (2002) et Noël Story en 2009.

Depuis, les décors étaient conservés dans les entrepôts de la maison de production Avanti qui les a dépoussiérés et solidifiés avant de les laisser partir pour Trois-Rivières. L'exposition a été réalisée avec la bénédiction de l'auteur Claude Meunier et la collaboration du réalisateur Pierre Séguin.

Les fans de l'émission, dont la plupart des épisodes ont attiré 2 millions de téléspectateurs, ne seront pas déçus. Les décors sont complets, et comprennent le lit debout, les rideaux de la cuisine, les coussins, lampes et vases décoratifs. Plus de 300 objets ont été rassemblés dans deux salles du musée. Les visiteurs ont aussi accès à des documents d'archives: scénarios annotés, extraits vidéo inédits et une maquette à l'échelle du plateau de tournage.

Les robes de... (Photo fournie par le musée québécois de culture populaire) - image 2.0

Agrandir

Photo fournie par le musée québécois de culture populaire

Souvenirs garantis

Après avoir rencontré virtuellement les membres de la famille Paré dans la première salle, les visiteurs peuvent circuler librement dans toutes les pièces de leur maison. Immanquablement, les souvenirs surgissent en voyant les chaises chromées de la cuisine, le fameux téléviseur du salon ou la baignoire dans laquelle Caro a voulu résoudre son complexe d'OEdipe.

Les exclamations fusent devant la garde-robe des personnages. Les différentes robes de Môman, les ensembles monochromes de Lison ou le chic costume de Rénald sont accompagnés de tous les accessoires. Une vitrine complète est consacrée à leurs perruques.

Dans la cour, un drap en train de sécher sur la corde à linge sert d'écran pour la projection de scènes inédites de La petite vie.

L'exposition est présentée de façon conviviale et elle est facile d'accès. On y passe un joyeux moment.

Info: www.culturepop.qc.ca




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer