Laurentides, versant tranquille

  • La station de ski Mont Avalanche est moins achalandée que ses voisines plus connues. (Photo David Boily, La Presse)

    Plein écran

    La station de ski Mont Avalanche est moins achalandée que ses voisines plus connues.

    Photo David Boily, La Presse

  • 1 / 5
  • Le gîte Confort et sérénité est un endroit parfait pour se reposer après le ski. (Photo David Boily, La Presse)

    Plein écran

    Le gîte Confort et sérénité est un endroit parfait pour se reposer après le ski.

    Photo David Boily, La Presse

  • 2 / 5
  • L'une des chambres douillettes du gîte Confort et sérénité. (Photo David Boily, La Presse)

    Plein écran

    L'une des chambres douillettes du gîte Confort et sérénité.

    Photo David Boily, La Presse

  • 3 / 5
  • Au gîte, la salle à manger se trouve dans une pièce lumineuse, avec vue sur la rivière. (Photo David Boily, La Presse)

    Plein écran

    Au gîte, la salle à manger se trouve dans une pièce lumineuse, avec vue sur la rivière.

    Photo David Boily, La Presse

  • 4 / 5
  • Le Saint-Sau, une nouvelle table qui fait tourner les têtes à Saint-Sauveur. (Photo David Boily, La Presse)

    Plein écran

    Le Saint-Sau, une nouvelle table qui fait tourner les têtes à Saint-Sauveur.

    Photo David Boily, La Presse

  • 5 / 5

(Saint-Adolphe-d'Howard) De la neige en quantité et des installations pour s'y amuser, à bon prix, sans même trop s'éloigner de la ville? Oui, c'est possible. Direction les Laurentides et ses trésors parfois un peu oubliés.

Pour s'évader, nul besoin de parcourir des centaines de kilomètres. La station Mont-Avalache, dans les Laurentides, en est la preuve. Moins connu que Tremblant, Saint-Sauveur et autres Mont-Avila, il est situé au coeur du petit village de Saint-Adolphe-d'Howard, à environ une heure de route de Montréal. Et c'est presque ce que l'on pourrait appeler un secret bien gardé.

On en vient même à douter de son existence - l'absence de panneaux routiers annonçant sa présence contribue à entretenir le mystère - jusqu'à ce que l'on arrive au pied des pentes.

Bien qu'il s'agisse d'un petit centre, l'endroit, avec ses 13 pistes bien entretenues et son télésiège trois places, a tout ce qu'il faut pour une journée de ski agréable.

Vous n'avez pas chaussé de skis alpins depuis belle lurette et vous croyez ne pas avoir la force de dévaler les pentes pendant toute une journée? Il est possible d'y acheter un billet pour skier pendant 2h ou 4h.

Pour se réchauffer ou se sustenter, un service de cafétéria est offert sur place. Malheureusement, les choix santé y sont peu nombreux: la soupe du jour ou encore une ou deux variétés de salade, tout au plus. Pour le reste, c'est la friture qui prend le dessus.

Détail important: la montagne n'est accessible que les vendredi, samedi, dimanche et lundi. Ceux qui peuvent prendre congé et se rendre sur place en début de semaine seront ravis, car les pentes sont peu fréquentées et le billet, moins cher.

Souper à Saint-Sauveur

Histoire de profiter pleinement de ce court séjour dans les Laurentides, on peut visiter plusieurs villages pour les repas et la nuitée. Ainsi, pour le souper, nous avons mis le cap sur Saint-Sauveur, situé à moins de 20 minutes de voiture de Saint-Adolphe-d'Howard.

Dans la rue Principale, ce ne sont pas les restaurants qui manquent. Notre choix: le Saint-Sau, une nouvelle table. Émilie Rizzetto, finaliste de la saison 3 de l'émission Les chefs!, officie en cuisine.

Au menu: potage aux légumes de saison, tartare - servi avec de la viande préparée sur place -, burger de bison et autres prises du jour.

Après une journée passée au grand air, c'est finalement à Morin-Heights que l'on ira se poser pour la nuit. L'objectif était de dénicher une auberge ou un gîte sympathique offrant des chambres douillettes, tout en respectant le budget fixé. Voilà pourquoi nous avons jeté notre dévolu sur le gîte Confort et sérénité. À l'instar de notre montagne de ski, notre lieu d'hébergement se situe lui aussi à l'abri des regards. Bien que l'entrée de la grande maison soit en bordure de route, il faut être attentif, sinon le risque de passer devant sans l'apercevoir est grand. Il faut ensuite descendre l'allée. L'endroit se trouve un peu plus bas, juste à côté de la rivière.

Pour avoir l'occasion de l'admirer et de l'entendre, un spa a été aménagé à l'extérieur pour les clients. Pour plus de confort, les robes de chambre sont fournies.

Avec ses planchers et ses murs en bois, et même son vieux poêle, la maison semble sortie d'une autre époque. Pourtant, elle n'a que 10 ans, assure son propriétaire, qui a ouvert le gîte il y a à peine trois ans.

Au rez-de-chaussée, le salon et la salle à manger à aire ouverte sont accessibles en tout temps. À l'étage, on trouve trois chambres au style champêtre qui partagent la même salle de bains, avec douche et toilette. La quatrième pièce est en quelque sorte une suite qui regroupe deux chambres fermées et une salle de bains.

On prend le petit-déjeuner devant la rivière. Lors de notre passage, Paul, le propriétaire des lieux, nous a d'abord offert une coupe de fruits frais avec de la menthe, puis une assiette composée d'une quiche sans croûte, de pommes de terre, de tranches d'agrumes et de viennoiseries. Voilà un repas énergisant qui, malgré le froid sibérien qui sévissait cette journée-là, donnait envie de retourner sur les pentes au lieu de prendre la route vers Montréal.

L'addition

ACTIVITÉ

Deux billets pour une journée de ski: 64$ 

HÉBERGEMENT

Une chambre pour deux personnes (petit-déjeuner inclus): 123,02$

DÎNER

Deux soupes, deux muffins et une bouteille d'eau minérale: 17,12$

SOUPER

Deux entrées, deux plats principaux et deux verres de vin: 74,16$

Total: 278,30$ (pourboires en sus)




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Classe neige de luxe à Duchesnay

    Québec

    Classe neige de luxe à Duchesnay

    Au coeur de l'hiver, après Noël et avant les grandes vacances, on peut avoir envie de sortir pour changer d'air sans se ruiner. Et si vous vous... »

  • Cantons-de-l'Est: retomber en enfance

    Cantons-de-l'Est

    Cantons-de-l'Est: retomber en enfance

    Entre lacs et collines, les Cantons-de-l'Est sont une destination nature hivernale prisée. Plus chère que les Laurentides? Détrompez-vous, une virée... »

la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer