Source ID:394581; App Source:cedromItem

Trois motels québécois pleins de charme

À Trois-Rivières, le motel Coconut et son célèbre... (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

Agrandir

À Trois-Rivières, le motel Coconut et son célèbre bar, ouverts depuis 1962, sont une institution.

Photo Olivier Pontbriand, La Presse

Symbole de modernité dans les années 60 et 70, le motel n'a plus, dans l'esprit des Québécois, l'éclat d'autrefois, mais il serait précipité de déclarer le motel mort et enterré. Voici trois exemples de motels encore très charmants.

Au début des années 50, les familles aisées... (Photo Olivier Pontbriand, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Au début des années 50, les familles aisées débarquaient à l'Auberge Ste-Luce avec leur gouvernante pour y passer leurs vacances estivales.

Photo Olivier Pontbriand, La Presse

> Que reste-t-il de nos motels?

>Motel Coconut

Le kitsch assumé

À Trois-Rivières, le motel Coconut et son célèbre bar, ouverts depuis 1962, sont une institution. Les plus vieux se souviennent d'y avoir amené leur premier amour alors que les plus jeunes y sortent aujourd'hui entre amis les vendredis soirs. À l'origine baptisé Motel TV, parce qu'il était le premier établissement hôtelier de Trois-Rivières à placer des téléviseurs dans ses chambres, le motel a changé de nom après un voyage des propriétaires à Tahiti. De leur périple, ils ont rapporté une foule d'objets polynésiens allant de la lampe en coquillage aux totems en bois. L'établissement a été vendu il y huit ans, mais les nouveaux propriétaires, Valérie Boisvert et Sylvain Carle, se sont fait un devoir de conserver la formule intacte, faisant du bar Coconut l'une des rares institutions issues de la mode polynésienne des années 50 et 60 toujours vivante en Amérique du Nord. Aujourd'hui, l'endroit, réputé pour ses cocktails, est kitsch à souhait, mais un kitsch assumé, précise sa directrice générale, Mélanie Boisvert. Mise à part la suite Tahiti, les 38 chambres du motel n'ont pas la thématique polynésienne. Plusieurs d'entre elles ont été rénovées avec goût. Les autres le seront prochainement. L'établissement est ouvert toute l'année.

7531, rue Notre-Dame O. (route 138), Trois-Rivières 1 800 838-3221 coconuthotelmotel.com

> L'Auberge Ste-Luce

Cabanes et cabines

Au début des années 50, les familles aisées débarquaient à l'Auberge Ste-Luce avec leur gouvernante pour y passer leurs vacances estivales. C'était l'âge d'or des cabines qui ont progressivement disparu au profit des motels. Certaines ont survécu, dont celle-ci, à Sainte-Luce, dans la région du Bas-Saint-Laurent. Gérée depuis 2004 par Danièle Blouin et Michel Alarie, un couple originaire des Laurentides, l'Auberge Ste-Luce met à la disposition des voyageurs, de mai à septembre, 10 cabines et petits chalets et 4 chambres à l'intérieur du chalet principal. Aménagées au bord du fleuve Saint-Laurent, les cabines sont minimalistes, mais propres et fonctionnelles. Chacune est équipée d'un petit réfrigérateur, d'un téléviseur, d'une cafetière ainsi que d'une salle de bains avec douche. Admirer de là le coucher de soleil et savourer un petit-déjeuner au petit café de l'auberge sont deux grands attraits de l'endroit. Les cabines sont très populaires auprès des Européens, note Danièle Blouin.

46, route du Fleuve O., Sainte-Luce 418 739-4955

 

Au gré des changements de propriétaire et des... (Photo Olivier Pontbriand, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Au gré des changements de propriétaire et des rénovations, peu de motels ont su conserver leur charme rétro d'autrefois. Le motel Au Vieux Fanal de Rivière-du-Loup est de ceux-là.

Photo Olivier Pontbriand, La Presse

> Motel Au Vieux Fanal

Avec vue panoramique

Au gré des changements de propriétaire et des rénovations, peu de motels ont su conserver leur charme rétro d'autrefois. Le motel Au Vieux Fanal de Rivière-du-Loup est de ceux-là. Une allure vintage, combinée à une vue exceptionnelle sur le fleuve Saint-Laurent, fait du Vieux Fanal un arrêt intéressant pour les voyageurs de passage dans le Bas-Saint-Laurent. Constitué de deux bâtiments longilignes, le motel séduit par son architecture classique, sa piscine creusée et ses chaises Solair en plastique. En activité depuis 1955, le motel Au Vieux Fanal a été le premier du genre à ouvrir ses portes à Rivière-du-Loup. Il a depuis été repris par Raynald Dubé, fils du premier propriétaire, et sa conjointe. Les chambres, qui avaient autrefois des murs en préfini, ont été rénovées. L'enseigne a également récemment été changée. Mais c'est à contrecoeur que les propriétaires ont remplacé l'ancienne, endommagée par les forts vents, par une nouvelle à l'aspect plus moderne.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer