Aller à la plage de Sainte-Luce-sur-Mer dans le Bas-Saint-Laurent ne se résume pas seulement à mettre les deux pieds dans l'eau salée ou encore à s'étendre sur le sable. C'est une expérience en soi. Le petit village aux maisons colorées, le fleuve (ou plutôt la mer) à perte de vue, l'église qui donne l'impression d'avoir été construite sur les récifs... Bref, ce paysage de carte postale qui procure calme et plénitude vaut à lui seul le déplacement.

Nathaëlle Morissette LA PRESSE

Située à un peu plus de cinq heures de route de Montréal, Sainte-Luce se trouve tout près de Rimouski, la capitale de la région, soit à environ une quinzaine de minutes en voiture. À partir de là, histoire de profiter pleinement du paysage, il faut emprunter la route des Navigateurs. Elle permet de longer le bord de mer. Ce circuit est également agréable à parcourir à vélo.

La plage de sable fin se trouve en plein coeur de l'Anse-aux-Coques. Le village semble avoir pris naissance tout autour. Pour ceux qui ne veulent pas se tremper le gros orteil, une promenade a été aménagée en bordure de mer. Le long du circuit, des panneaux illustrés racontent l'histoire de Sainte-Luce et font une description de la faune et de la flore qui l'entourent.

Côté commodités, des toilettes et des douches sont à la disposition des baigneurs. Évidemment, on y trouve aussi une classique «cantine à patates» où l'on sert également de la crème glacée.

L'accès à la plage ainsi que le stationnement sont gratuits.

On aime

La beauté du paysage.

On aime moins

Le temps souvent fraîs. À peine 12°C en juillet? Oui, c'est possible.

Après la plage...

Balade

On peut facilement se promener dans les environs et admirer les maisons colorées est une activité en soi. Non loin de la plage, se trouve également la petite église du village, construite en 1840. Pour enrichir la visite, des panneaux d'interprétation ont été installés un peu partout à l'extérieur. Il faut également jeter un coup d'oeil au cimetière, bordé par la mer.

La Route verte

Les amoureux du vélo peuvent aisément parcourir le Bas-Saint-Laurent en suivant le circuit de la Route verte. Celle-ci les mènera d'ailleurs en plein coeur du village de Sainte-Luce.

Où casser la croûte?

Un séjour à Sainte-Luce ne peut se faire sans poissons ou fruits de mer. Et pour assouvir ce goût de la mer, le Café Bistro l'Anse aux coques est un bon choix. La terrasse chauffée située face au fleuve permet d'admirer le paysage même les jours de pluie ou quand le temps est frisquet. Au menu: palourdes, moules et poisson. Il faut essayer le saumon chaud-froid avec son beurre blanc. Et pour ceux qui ne sont pas friands des produits de la mer, la carte propose également de la pizza et des pâtes.

31, route du Fleuve Ouest

Sainte-Luce-sur-Mer

www.anseauxcoques.com

Où dormir?

Construit au début du XIXe siècle, le moulin banal du ruisseau à la Loutre compte parmi les plus anciens de la région. Il abrite aujourd'hui un gîte. L'accueil de Gervais Sirois et Sylvie Dubé, les propriétaires, est exemplaire. La salle commune au rez-de-chaussée donne une vue imprenable sur la mer. À l'étage, les trois chambres récemment aménagées ont toutes un cachet d'antan, recréé grâce aux meubles et aux armoires en bois fabriqués par un artisan de la région. On a dormi dans la chambre de la mer qui, comme son nom l'indique, offre une fenêtre qui s'ouvre sur le Saint-Laurent et qui permet de s'endormir au son des vagues. Le lit est confortable. La pièce dispose également d'une baignoire sur pattes, d'un lavabo et d'une cuvette.

La grande terrasse répartie sur trois côtés de la maison permet à nos yeux de profiter à la fois du fleuve et du ruisseau. Pour les journées fraîches, on met une carafe d'eau chaude ainsi qu'une variété de thés et de tisanes à la disposition des clients.

Côté nourriture, les hôtes, qui servent le petit-déjeuner, se font un point d'honneur de mettre en valeur les produits régionaux comme des confitures aux petits fruits, par exemple. Certains matins, M. Sirois cuit son propre pain dans un four situé à l'extérieur.

On vous le sert encore chaud dans un joli petit panier. Yogourt et granola, crêpes, pain doré et omelette complètent le menu.

Prix: de 95 à 105$ la nuitée, petit-déjeuner inclus (tarif en occupation double, taxes en sus).

156, route du Fleuve Ouest

418-739-3076

www.gitemoulinbanal.com

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Avec un paysage à couper le souffle, une baignade à la plage de Sainte-Luce-sur-Mer n'en sera que plus agréable.