Source ID:b5f3c97a-521a-479c-ab70-1b202d504cb6; App Source:alfamedia

Vallée Bras-du-Nord: là où l'hiver est roi

Après une journée au grand air, pensons bouffe... (Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse)

Agrandir

Après une journée au grand air, pensons bouffe et douillette...

Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse

L'hiver a beau avoir montré les dents dès la fin de novembre dans la grande région de Montréal, il s'est fait bien trop timide par la suite... Mais pas besoin d'aller bien loin pour le retrouver en pleine forme. Saint-Raymond et la Vallée Bras-du-Nord, à deux heures trente de Montréal et à une heure vingt de Québec, ont tout pour plaire aux amoureux de la saison blanche. Survol en rafales.

La Vallée Bras-du-Nord offre neuf circuits aménagés pour... (Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse) - image 1.0

Agrandir

La Vallée Bras-du-Nord offre neuf circuits aménagés pour la raquette, certains très accessibles alors que d'autres nécessitent de passer au moins une nuit en refuge. L'accès journalier est de 8,50 $ pour les adultes.

Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse

Moins connue que sa voisine creusée par la rivière Jacques-Cartier, la Vallée Bras-du-Nord est en voie de devenir le fer de lance touristique de la région de Saint-Raymond-de-Portneuf. Et pour cause.

Il y a un peu plus de 15 ans, la Vallée Bras-du-Nord était fréquentée essentiellement par des canoteurs. Le développement de l'activité s'est toutefois heurté à certains conflits d'usage. « Une problématique à régler qui a finalement apporté de belles occasions d'affaires et fait naître la volonté de développer quelque chose », se souvient Frédéric Asselin, directeur général de la Coopérative de solidarité Vallée Bras-du-Nord. Aujourd'hui, le réseau de sentiers fait plus de 80 km, dont le sentier du Philosore, un tronçon linéaire de près de 60 km qui commence à Rivière-à-Pierre, à l'ouest. L'aller-retour de ce sentier pour aventuriers chevronnés se fait généralement en six jours, en passant d'abord à travers un écosystème forestier plus sauvage avant de longer la crête ouest de la vallée. De nombreux refuges sont aménagés le long du sentier qui passe à travers la ZEC Batiscan-Neilsen. « C'est un des plus grands réseaux de sentiers pédestres aménagés au Québec, soutient M. Asselin. Il comprend aussi de nombreuses petites boucles accessibles aux familles dans le secteur de la chute Delaney, qui est un peu notre tour Eiffel. » L'hiver, certains sentiers sont exclusifs à la raquette, car ils passent dans des zones marécageuses qui sont impraticables l'été. On peut aussi circuler à pied dans certains sentiers plus fréquentés, dont près de 90 % du sentier Bras-du-Nord, qui se rend à la chute Delaney.

Cinq différentes pistes de fat bike sont aménagées... (Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Cinq différentes pistes de fat bike sont aménagées et entretenues près de l'accueil Shannahan, qui offre la location d'équipement pour les cyclistes de 1,50 m et plus.

Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse

FAT BIKE

La Vallée Bras-du-Nord s'est forgé la réputation d'être l'un des plus importants centres de vélo de montagne de la province, grâce à plus de 100 km de sentiers répartis en deux zones distinctes - 40 km de pistes seront ajoutés l'été prochain dans le secteur Shannahan. La coopérative peut en tirer profit en hiver en proposant plusieurs sentiers de fat bike. Pour l'instant, on parle de près de 20 km de pistes, avec accès facile à la chute Delaney. La location de vélo est offerte pour une demi-journée à l'accueil Shannahan pour 45 $, taxes incluses. Il n'y a toutefois pas de vélos pour les enfants, mais la boutique Sports Experts de Saint-Raymond en propose pour 30 $ par période de 24 heures. Il faut alors bien sûr les transporter jusque dans la vallée.

La Vallée Bras-du-Nord, avec ses forêts de merisiers... (Photo Philippe Jobin, fournie par la Coopérative de Solidarité Vallée Bras-du-Nord) - image 3.0

Agrandir

La Vallée Bras-du-Nord, avec ses forêts de merisiers matures, offre un couvert de feuilles assez opaque pendant l'été, ce qui limite la régénération de la végétation. L'hiver venu, le terrain est plus facile à aménager et la neige peut entrer facilement jusqu'au sol.

Photo Philippe Jobin, fournie par la Coopérative de Solidarité Vallée Bras-du-Nord

SKI DE HAUTE ROUTE

Le ski de haute route progresse à la vitesse grand V au Québec et la Vallée Bras-du-Nord entend s'inscrire comme destination de choix pour les amateurs en quête de poudreuse. La vallée compte déjà 50 hectares aménagés en 6 zones accessibles avec guide. « Étant donné que c'est guidé, on emmène les skieurs directement dans le plat à bonbons en leur montrant les zones les plus productives, explique Marc-André LeBuis, d'Éco Plein Air, organisme responsable des programmes de ski de haute route. Le territoire est peu skié, il y a de 8 à 20 visiteurs par semaine qui skient dans la vallée, alors que certains endroits accueillent entre 1000 et 1500 skieurs dans un territoire moins grand. C'est sûr que les gens qui viennent ici vont skier dans la poudreuse. Dans l'avenir, on veut continuer de gérer le territoire en fonction de l'affluence et du niveau de précipitations pour que l'on puisse toujours offrir de la neige fraîche aux skieurs. » Parce que l'aire skiable pourrait littéralement exploser sous peu : « On va investir 200 000 $ pour développer le ski de haute route, révèle Frédéric Asselin. On est rendus à chercher les meilleurs endroits et on veut aussi se concerter avec les promoteurs de motoneige hors piste de même qu'avec les gens de la ZEC pour que tout le monde y trouve son compte. »

Quatre pistes de glissade sur tube sont offertes... (Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse) - image 4.0

Agrandir

Quatre pistes de glissade sur tube sont offertes aux visiteurs du centre de ski Saint-Raymond. Entretenues mécaniquement tous les jours, elles proposent deux niveaux de dénivelé, l'un plus doux et l'autre plus sportif.

Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse

ET QUE ÇA GLISSE !

Les côtes sont nombreuses près de l'accueil Shannahan et elles invitent à la glissade improvisée - les gens de la coopérative Vallée Bras-du-Nord nous ont même suggéré d'apporter nos traîneaux pour en profiter. Mais pas la peine d'avoir nos propres traînes sauvages quand on va au centre de ski de Saint-Raymond, qui offre quatre pentes de glissade sur tube avec remonte-pente. Le tarif est de seulement 7,50 $ pour les adultes et de 6,50 $ pour les jeunes de 6 à 22 ans. C'est gratuit pour les tout-petits. Quant au ski, le centre à vocation familiale offre huit pentes, dont deux sous-bois, sur 110 m de dénivelé. Cette année, quatre pistes sont éclairées pour le ski de soirée.

Avec ses chutes de neige abondantes et ses... (Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse) - image 5.0

Agrandir

Avec ses chutes de neige abondantes et ses sentiers très bien entretenus, la région de Saint-Raymond attire des motoneigistes d'aussi loin que l'Ontario et le nord-est des États-Unis, selon la Corporation de développement de Saint-Raymond.

Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse

MOTONEIGE

Saint-Raymond, c'est aussi la plaque tournante de la motoneige au Québec. C'est ici que se rencontrent les sentiers nationaux 23 et 73, qui donnent accès notamment à la Mauricie, à Lanaudière, aux Laurentides et au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Mais Saint-Raymond se veut bien plus qu'une halte ou un lieu de transit ; depuis quatre ans, la corporation locale de développement propose l'application KM Zéro, qui offre plus de 1200 km de sentiers en boucle à partir du centre-ville de la principale agglomération de la MRC de Portneuf. L'application suggère ainsi sept boucles autoguidées de 85 à 300 km sur lesquelles sont répertoriés 45 relais, haltes, points de service et attraits. « Les motoneigistes trouvent souvent difficile de traîner de lourds bagages sur de longues distances, a soutenu Jacinthe Gagnon, agente de développement touristique. KM Zéro permet ainsi aux gens de faire de belles randonnées avec un minimum de préparation en revenant passer la nuit à Saint-Raymond. On a voulu bonifier notre offre de façon à garder les gens dans la région. »




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer