Parmi les 1133 municipalités que compte le Québec, certaines, à tort ou à raison, traînent une réputation peu enviable.

LA PRESSE

Plantées dans un décor ingrat, défigurées par l'activité industrielle ou minière, ennuyeuses comme la pluie, victimes d'une crise économique qui a frappé là plus durement qu'ailleurs... Mythe ou réalité?

La Presse veut en avoir le coeur net. Dites-nous quelle est, selon vous, la ville la plus mal-aimée du Québec. Dites-nous aussi, si vous habitez l'une de ces villes, les charmes que vous lui trouvez. Nous verrons bien ce qui se cache sous les préjugés!

Envoyez vos suggestions à voyage@lapresse.ca.