Classé parmi les meilleures destinations de l'Amérique du Nord, Québec est le décor parfait pour une escapade de week-end. Avec son riche passé historique, ses bons restaurants, ses multiples boutiques et son ambiance unique, la ville se prête aussi bien à un week-end d'amoureux qu'à une visite culturelle en famille. Avec Kiana, ma petite-fille de 14 ans, nous y avons fait du magasinage, marché dans les rues du Vieux-Québec, visité la place Royale, le Musée national des beaux-arts du Québec et le parc des Champs-de-Bataille. Tout cela sans nous presser.

Andrée Lebel LA PRESSE

En plus de partager de beaux moments ensemble, cette escapade a été l'occasion d'acquérir de nouvelles connaissances historiques. Une fois qu'on a touché les canons des plaines d'Abraham, les grandes batailles qui s'y sont déroulées deviennent plus vivantes. Et quand on flâne sur la place Royale, où ont été construites les premières habitations de Québec, notre histoire devient tout à coup plus concrète.

 

Quelle que soit la saison, l'atmosphère dans les rues de Québec est incomparable. Les rues Saint-Jean, Saint-Louis et Grande-Allée sont si vivantes qu'on peut y flâner pendant des heures. Ici et là, des musiciens réchauffent le coeur des passants, tandis que des groupes d'élèves en voyage scolaire émergent de la foule où se mêlent touristes et résidants.

Des démarcheurs postés sur le trottoir invitent les visiteurs à entrer dans les restaurants. Certains décrivent le menu avec tant de passion qu'on en a l'eau à la bouche. Tout cela fait partie du charme de Québec.

Magasinage

En arrivant par le pont Pierre-Laporte, il est difficile de passer devant les centres commerciaux de Sainte-Foy sans s'arrêter. Même si un grand nombre de magasins sont les mêmes qu'à Montréal, il faut reconnaître que c'est toujours plus excitant de magasiner dans une autre ville, surtout lorsqu'on est en vacances.

Laurier Québec est la première destination touristique de la région après le Vieux-Québec. On dit que c'est le plus grand centre commercial de l'est du Canada avec ses 350 magasins. Avec les boutiques de la Place Sainte-Foy, juste à côté, c'est une expérience intensive de magasinage pour une adolescente. En plus d'apprécier l'ambiance unique de ces centres, nous y avons déniché quelques petites choses que nous n'avions jamais vues à Montréal.

Au fil de nos visites, nous avons aussi découvert de belles boutiques dans le Vieux-Québec où les vendeuses prennent le temps de présenter leurs produits, d'expliquer leur fabrication.

Musée et art

Québec compte un grand nombre de musées, pour tous les goûts et tous les publics. Cela oblige à faire des choix parfois déchirants.

Lors de notre passage, Kiana a choisi l'exposition Barbie et la mode (terminée depuis le 18 avril), présentée dans les cellules de l'ancienne prison, au Musée national des beaux-arts du Québec.

Les Barbie faisaient écho à l'expo Haute Couture, Paris, Londres, 1947-1957, L'âge d'or, qui se poursuit jusqu'à dimanche. Les créations de Dior, Balenciaga, Givenchy, Fath et d'autres grands noms de la haute couture ont retenu notre attention pendant une bonne heure.

Il ne faut surtout pas quitter le musée sans jeter un coup d'oeil au chef-d'oeuvre de Jean Paul Riopelle, son imposante fresque Hommage à Rosa Luxemburg. Juste en face, une autre salle réunit des oeuvres de plusieurs grands peintres du Québec: Pellan, Borduas, Dallaire, Lemieux, McEwen, Tousignant, Molinari, etc. Ce panorama est exceptionnel et constitue un bon aperçu de la peinture québécoise des années 40 à 60.

Situé au milieu du parc des Champs-de-Bataille, le Musée national des beaux-arts du Québec compte une collection permanente qui mérite plusieurs visites. Sans compter des expositions temporaires qui sont souvent très attirantes.

Mais l'art n'est pas seulement dans les musées. Il y a aussi les fresques historiques du Vieux-Québec, la rue du Trésor et ses sympathiques artistes ainsi que les nombreuses galeries d'art.

 

L'histoire vivante

Qu'on s'intéresse à l'histoire ou qu'on veuille tout simplement visiter un quartier attachant de Québec, le Petit Champlain est un incontournable avec ses maisons ancestrales dont certaines datent du XVIIe siècle. Les rues étroites sont également bordées de bistros et de boutiques. Quelques-unes d'entre elles offrent des produits d'artisanat de belle qualité.

La place Royale est le berceau de la civilisation française en Amérique. C'est là où Samuel de Champlain a construit le premier établissement du Québec en 1608. Et c'est précisément à cet endroit qu'a été érigée plus tard l'église Notre-Dame-des-Victoires, la plus vieille église en pierre en Amérique du Nord.

Pour en connaître davantage sur la vie aux premiers temps de la colonie, il y a le Centre d'interprétation de Place-Royale, où nous avons vu le charmant film Champlain retracé. Cette oeuvre en 3D de 22 minutes est une agréable pause.

Notre visite terminée, nous avons emprunté le funiculaire du Vieux-Québec, le seul du genre en Amérique du Nord. On y accède par la maison Louis-Jolliet (16, rue du Petit-Champlain, près de la place Royale). Inauguré en 1879, mais maintenant à la fine pointe de la technologie, il offre une vue panoramique sur le fleuve pendant la rapide ascension qui nous mène à la boutique de souvenirs de la terrasse Dufferin, à proximité du Château Frontenac.

Photo: Archives La Presse

Le funiculaire du Vieux-Québec offre une vue vertigineuse sur le quartier Petit Champlain.

Château Frontenac

Pour ajouter une touche inoubliable à l'escapade, nous avons séjourné au Château Frontenac. Situé sur le cap Diamant, à proximité des lieux historiques, cet hôtel de la chaîne Fairmont propose jusqu'au 2 mai des chambres à 129$ pour deux personnes. Et son restaurant Le Champlain offre un menu de cinq services à 129$ pour deux personnes, comprenant une bouteille de vin présélectionnée.

Pendant la même période, il y a également des ateliers gratuits (golf, découverte de vins, mise en forme) le samedi.

Nous avons assisté à une démonstration culinaire présentée par Yves Chrétien, aide du chef Jean Soulard. J'ai ainsi ajouté de nouvelles recettes à mon répertoire, tandis que Kiana a retenu la recette de sorbet aux fraises.

Photothèque Le Soleil