Il reçoit à peine 2500 visiteurs annuellement. Et pourtant, le Musée du comté de Brome mériterait mieux. Situé à Knowlton, dans les Cantons-de-l'Est, ce petit bijou vous fera assurément voyager dans le temps avec ses nombreuses expositions et son florilège d'objets, dont un avion de la Première Guerre mondiale - un Fokker D VII -, l'un des trois derniers exemplaires au monde, dit-on.

Stéphane Champagne, collaboration spéciale LA PRESSE

Bref, le musée du comté de Brome gagne à être connu. Après son habituelle période d'hibernation, il ouvre à nouveau ses portes aux visiteurs ce week-end. Profitez-en pour aller faire un tour dans la charmante région de Lac-Brome et venez approfondir vos connaissances sur l'histoire d'ici et d'ailleurs.

Bon, disons-le tout de suite, ce musée rural n'a évidemment rien à voir avec le Musée des beaux-arts de Montréal. Il est plutôt aménagé dans une poignée de vieux bâtiments en bois et en briques datant du début du XXe, voire de la fin du XIXe siècle, ce qui ajoute à son charme.

Le mot hétéroclite trouve ici tout son sens. Dans les trois principales salles d'exposition (notamment dans une ancienne caserne de pompiers), on retrouve entre autres les différentes pièces d'une authentique maison victorienne, des artéfacts amérindiens, de même qu'un ancien magasin général reconstitué de toutes pièces.

Les férus d'histoire militaire pourront se rincer l'oeil à satiété dans une énorme salle où sont exposés à la fois des fusils-mitrailleurs, des affiches de propagande, des habits (notamment des casques de militaires allemands), des obus, des décorations et, bien sûr, le fameux avion Fokker (grandeur nature). Le monomoteur a atterri (c'est le cas de le dire) au Musée du comté de Brome il y a plus de 80 ans grâce au sénateur George G. Foster, qui aurait demandé à ce que Knowlton reçoive quelques trophées de guerre.

Il y a aussi une très belle et très impressionnante exposition sur les radios d'autrefois. Du petit poste radio récepteur en passant par la station émettrice. On est loin du iPod et du téléphone portable.

Outre sa collection permanente, le musée compte évidemment son lot de pièces prêtées qui ne sont que de passage. Cette année, par exemple, les bénévoles du musée ont déniché une dizaine de robes de mariées datant de 1860 à 1959. Sauf exception, toutes les pièces du musée ont été offertes par des résidants du comté de Brome (Bolton, Lac-Brome, Mansonville, Sutton, etc.).

Plus loin dans le village de Knowlton se trouve le vieux palais de justice. Il fait partie intégrante du musée et appartient donc à la Société d'histoire du comté de Brome. On y trouve entre autres les archives régionales. Encore plus loin, rue Victoria (près de l'entreprise Canard du lac Brome), il y a une école de rang en pierre datant de 1888. Elle est conservée dans son état original. Le palais de justice et l'école ne sont ouverts que le dimanche ou sur réservation.

Si vous aimez les petits endroits empreints d'authenticité, vous allez adorer votre visite au musée. Vos enfants aussi!

Il en coûte 5 $ par adulte et 2,50 $ par enfant. Possibilité de visites guidées sans frais supplémentaires.

Par ailleurs, si vous désirez participer au financement du musée, rendez-vous ce week-end (16 et 17 mai) au centre communautaire de Knowlton pour la vente d'antiquités qui en est à sa 21e édition.

En savoir plus

Pour l'horaire complet: www.townshipsheritage.com