Vous saviez que la banique, ce pain qu'on attribue aux Amérindiens, serait plutôt d'origine scandinave? Et saviez-vous qu'avant Expo 67, les Canadiens français n'allaient pas au restaurant? Et que c'est au Québec que l'on produit l'un des meilleurs foies gras? Autant de choses qu'il est possible d'apprendre au cours d'un circuit à pied dans les rues du Vieux-Montréal intitulé Arômes et saveurs du Vieux-Montréal.

Mis à jour le 18 févr. 2009
Sylvie Ruel, collaboration spéciale LE SOLEIL

Ce circuit, offert par Visites de Montréal, offre l'occasion d'arpenter les rues du plus vieux quartier de la ville en compagnie d'un guide expérimenté qui retrace les grandes lignes de l'histoire gastronomique de Montréal.

 

Ce dernier y va de multiples commentaires historiques et gastronomiques qui intéresseront autant les Québécois que les visiteurs étrangers.

L'occasion sera idéale, par exemple, pour parler des premières communautés religieuses, qui ont leur origine dans le Vieux-Montréal. Et de glisser un mot sur Jeanne Mance, cofondatrice de Montréal, et Marguerite Bourgeois, première institutrice...

En passant, saviez-vous que c'est à la congrégation Notre-Dame que l'on doit La cuisine raisonnée, écrite pour la bourgeoisie francophone?

Le choc d'Expo 67

Le circuit inclut quatre arrêts gourmands qui permettent de découvrir et de déguster foies gras, fromages, produits de l'érable... et qui deviennent une excuse pour retracer les grandes étapes de notre histoire culinaire. En dégustant les rillettes de canard confites au Marché de la Villette, sur la rue Saint-Paul, notre guide Ronald Poiré nous parlera de l'explosion des saveurs engendrée par la venue d'Expo 67. «Ce fut le début de l'ITHQ (Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec), mentionne-t-il. Avant 1967, il n'existait pas de tradition en matière de restauration. Les restaurants de l'époque étaient des clubs privés ou restos protocolaires réservés à la bourgeoisie anglophone, alors que les francophones allaient manger dans des bineries.»

Expo 67 incitera les Européens à ouvrir des restaurants et des boutiques spécialisées. Puis se multiplieront les restaurants ethniques sur le boulevard Saint-Laurent. Et un peu plus tard, arriveront les grands chefs québécois, tel Normand Laprise (du restaurant Toqué!), qui demeure toujours le chef-vedette québécois. De ces grandes tables découleront les marchés publics de Montréal, dont le marché Jean-Talon, qui est aujourd'hui le plus important marché en Amérique du Nord.

C'est d'ailleurs sur la place Royale, dans le Vieux-Montréal, que se trouvait le premier marché public de Montréal, nous rappellera notre guide.

Nouvelle génération

Et nous assistons aujourd'hui à la naissance d'une nouvelle génération de chefs : celle des chefs personnages, tel Martin Picard, du restaurant Au pied de cochon, qui s'est fait connaître surtout pour son foie gras.

Ce circuit est une belle occasion de découvrir notre histoire gastronomique. Le guide Ronald Poiré fait partie de ces milliers de personnes qu'on nomme les foodies et qui choisissent leurs destinations de vacances en fonction de la nourriture. Soyez certain qu'il saura vous mettre en appétit.

Ce circuit sera offert les dimanches 22 février et 1er mars, de 9h30 à 12h, dans le cadre du festival Montréal en lumière. Puis, à partir du mois de mai, il sera offert tous les samedis matin, de 9h30 à 12h (du 16 mai au 17 octobre).

 

Une ville à savourer

Dans le cadre du festival Montréal en lumière, Visites de Montréal offre trois autres circuits culinaires :

° Savoureux Montréal, qui permet de faire l'expérience de la diversité gastronomique du terroir montréalais, tout en découvrant l'histoire du boulevard Saint-Laurent, du plateau Mont-Royal, du Mile-End et de la Petite Italie. Tout au long de la visite, on se laisse tenter par les spécialités locales : cidres de glace, fromages du Québec, chocolats... Offert les samedis 21 et 28 février.

° Un souper progressif dans le Vieux-Montréal : une visite à pied dans le plus vieux quartier pour goûter à un souper orchestré en trois services, qui se déroule dans trois excellents restaurants du Vieux-Montréal : Modavie, Verses et Aix. Les vendredis 20 et 27 février, de 18h à 21h30.

° Les secrets du chef : on découvre les secrets d'un grand chef cuisinier au cours d'une démonstration de son art et on déguste le résultat. On apprend par la même occasion une foule de trucs sur le métier. Le samedi 28 février.

Visites de Montréal : 514 933-6674

www.visitesdemontreal.com

Montréal en lumière : 1 888 477-9955