Un des attraits touristiques les plus populaires de San Francisco, le Fisherman's Wharf n'est pourtant pas - et de loin - l'endroit le plus palpitant. Trop commercial, trop de boutiques, trop de babioles. Heureusement qu'il y a le Musée mécanique!

André Duchesne LA PRESSE

Nichée en plein coeur des lieux, à l'entrée du quai numéro 45, cette institution muséale est l'une des étonnantes et des plus réjouissantes que nous ayons eu l'occasion de visiter. Il s'agit d'une collection de quelque 200 machines à divertissement (des arcades) que l'on retrouvait dans les fêtes foraines à une autre époque.

 

Des machines qui, comme le nom du musée l'indique, étaient opérées de façon mécanique pour le plus grand plaisir de leurs utilisateurs. Et le plus merveilleux de l'affaire est qu'elles fonctionnent toujours!

Il suffit d'y glisser quelques pièces de monnaie pour voir des personnages de bois, de vieilles lumières et des scènes hilarantes s'animer sous nos yeux. En manipulant poignées et boutons, on a la délicieuse impression d'entendre résonner la musique de fanfare, pompeuse et tonitruante, des cirques d'autrefois.

Tiens, arrêtons-nous devant cet appareil de vues animées. On glisse une pièce, on tourne la manivelle à vitesse constante et un petit sketch, dont les scènes sont dessinées sur des bouts de carton usés, défile sous nos yeux. Un peu plus loin, on peut tenter d'émerveiller madame, monsieur ou les enfants en engageant une partie de bras de fer avec un bras artificiel.

Le musée fut fondé par Ed Zelinsky qui a acheté cette collection de vieux appareils - certains ont plus de 100 ans - d'un autre collectionneur en 1949. Celle-ci a failli disparaître après 2002 alors que le musée avait dû quitter l'emplacement où il était situé précédemment. Il y a eu des rumeurs entourant la vente de la collection, voire son déménagement à Disneyland. Mais avec de l'aide, elle a pu se trouver un nouvel emplacement.

L'édifice du quai 45 est en fait un vieux hangar. La vétusté toute relative des lieux ajoute au cachet authentique du musée qui est maintenant géré par Daniel Zelinsky, fils du fondateur.

L'entrée est gratuite. Le plaisir et l'émerveillement sont garantis.

_____________________________________________________________________________

Pour en savoir plus:

www.museemecaniquesf.com ou www.museemechanique.org.