Si vous avez envie d'un petit hôtel au coeur de l'action, à quelques minutes de l'aéroport en taxi, le Templar est pour vous.

Publié le 11 avr. 2016
Silvia Galipeau LA PRESSE

Situé au coeur de l'Entertainment District de Toronto - un quartier qui porte franchement bien son nom, avec tous les stades, centres de congrès, et bon nombre de restos à tous les coins de rue -, le Templar est un charmant hôtel boutique de 27 chambres, tout récemment rénové. Dans cet établissement très chic au premier coup d'oeil, plusieurs détails manquent cependant au rendez-vous pour un confort optimal.

Dans ce coin de Toronto, qui a des relents de petit New York, avec ses gratte-ciels, klaxons et autres chauffeurs de taxi pressés, l'hôtel propose un havre de paix avec des chambres épurées, décorées minimalement, mais avec goût, pour tous les portefeuilles (ou presque, au gré des saisons).

PHOTO MARTIN LEBLANC, LA PRESSE

On retrouve au Templar des lofts, certains sur deux niveaux, avec salon, terrasse, cuisine, pouvant loger jusqu'à quatre adultes. 

Des plus petites (baptisées Queen Suite, aérées, grâce notamment à de grandes fenêtres allant du plancher au plafond et donnant sur la ville, littéralement) aux plus spacieuses (des lofts, certains sur deux niveaux, avec salon, terrasse, cuisine, pouvant loger jusqu'à quatre adultes). Les salles de bains ont de toute évidence été dessinées avec soin. Les bains sont souvent très vastes, et munis de deux pommes de douche (!).

Malheureusement, on trouve peu de rangement dans les chambres. À noter, tout de même, l'une d'elles a été convertie en gymnase et compte quelques appareils et une jolie terrasse l'été.

PHOTO MARTIN LEBLANC, LA PRESSE

Les chambres sont épurées, décorées minimalement, mais avec goût.

Sinon, chaque loft propose une vue différente sur la ville. Le King North, comme son nom l'indique, offre une vue sur le nord. Il est apparemment tout indiqué pour les nouveaux mariés. La vue du coucher de soleil y est certainement pour quelque chose. Le loft a d'ailleurs été surnommé Sunset Suite (la suite du coucher de soleil).

Cet hôtel accueille essentiellement une faune de gens d'affaires la semaine, des amateurs de sport (nous sommes ici à deux pas de l'Air Canada Center et du Rogers Center) et autres touristes urbains.

Avis aux foodies : au rez-de-chaussée se trouve le Parcae, un petit restaurant bien caché, où travaillent deux chefs issus des meilleures tables du pays : Danny Hassell (du Buca de Toronto) et Joseph Awad (d'Au Pied de Cochon, à Montréal). Ouvert pour le 5 à 7 ou pour le repas du soir.

Notre verdict

• Prix payé pour une nuitée : 188 $ plus taxes, sans petit-déjeuner. Les prix varient beaucoup.

• En basse saison, compter entre 179 $ et 499 $ la nuit. En haute saison : entre 259 $ et 649 $.

• Situation : parmi les tours du centre-ville, près des stades et des salles de spectacle.

• Services : à part le WiFi et une petite salle d'exercices, aucun service n'est offert.

• On aime : la situation géographique. Imbattable si vous avez à faire au centre-ville.

• On aime moins : certains détails ont été négligés : il manque manifestement de prises électriques dans les chambres, des crochets dans la salle de bains, des rideaux plein jour pour un minimum d'intimité. On aurait aussi apprécié un service de petit-déjeuner.

• Un endroit à recommander pour : les touristes sans enfant, les amateurs des Blue Jays ou des Maple Leafs, les nouveaux mariés.

>>>Consultez le site de l'hôtel.

PHOTO MARTIN LEBLANC, LA PRESSE

Dnas l'Entertainment District de Toronto, qui a des relents de petit New York, avec ses gratte-ciels, klaxons et autres chauffeurs de taxi pressés, l'hôtel propose un havre de paix.