Cet ancien site industriel est un petit paradis gourmand depuis la fin des années 70, et le charme se maintient. On s'y rend facilement en aquabus.

Publié le 26 sept. 2012
Marie-Claude Malboeuf LA PRESSE

Dans l'immense marché public aux plafonds vertigineux, on trouve des yogourts maison, des viandes exotiques, des pâtes multicolores, des montagnes de salade, de l'artisanat (sacs de cuir ou de feutre, bijoux, etc.). La plupart des gens mangent dehors pour admirer les montagnes et les ponts environnants.

Dans l'eau, des planchistes louvoient entre les aquabus, les yachts, les voiliers et les kayaks. Derrière le marché, on se perd dans un petit labyrinthe de boutiques et de studios d'artistes. Chez Funk Shui (www.funkshuifelt.com), Jessica de Haas offre par exemple des vêtements de feutre teints à la main et qui résistent à la pluie. Paper-Ya (paperya.ca) vend toutes sortes d'objets de papier. Et Maiwa (www.maiwa.com) propose de splendides tissus indiens imprimés à la main.

Granville Island, www.granvilleisland.com