Visiter le musée des toilettes ou observer les flamants roses urbains? Voici une sélection d'activités originales à faire en Inde.

Frédérick Lavoie LA PRESSE

1. Visiter le Musée des toilettes

Caché dans un quartier excentré de l'ouest de New Delhi, ce fascinant musée retrace l'histoire de la toilette et les défis sanitaires de l'Inde moderne, où plus de la moitié des foyers ne disposent pas de latrines. Apprenez notamment comment on transforme les excréments en gaz à cuisson.

2. Plonger au coeur de la Kumbh Mela

Plus grand rassemblement religieux de la planète, la «Fête de la cruche» a attiré cette année 120 millions d'hindous en 55 jours au bord du Gange. La ville temporaire créée pour l'occasion est impressionnante, tout comme les saddhus, ces saints hommes de l'hindouisme au coeur de la fête. La Kumbh Mela est tenue en alternance dans quatre villes, et les prochaines présentations auront lieu à Nasik (2015) et à Ujjain (2016).

3. Observer les flamants roses urbains

Chaque hiver, 10 000 flamants roses viennent se régaler sur les berges vaseuses de Bombay... aux abords d'une raffinerie de pétrole. À quelques minutes du centre-ville, l'endroit est facile d'accès. Apportez vos jumelles et un bon objectif. Mais faites vite, car le développement chaotique de la mégapole et la pollution menacent chaque année un peu plus ce lieu de migration.

4. Regarder copuler les lucioles

Durant les nuits de juin, le village de Purushwadi, dans le Maharashtra, prend des airs de Noël pas très catholique. Les arbres du village sont illuminés par des lucioles femelles en rut, qui attirent leurs partenaires mâles en se faisant aller le clignotant. Le spectacle est féérique. L'agence d'écotourisme Grassroutes organise des excursions à Purushwadi. Les citadins sont nourris et guidés par les villageois, principaux bénéficiaires de cette microindustrie.

5. Découvrir les coulisses d'un bidonville

Rendu célèbre par le film Slumdog Millionaire, le bidonville de Dharavi, en plein coeur de Bombay, est loin d'être un simple ramassis de misère. Ses habitants sont à l'origine de milliers de petites entreprises, preuve qu'on peut créer une économie avec des bouts de chandelles. L'agence Reality Tours organise des excursions explicatives de Dharavi, plus sociologiques que voyeuristes (photos interdites). Il est aussi facile et sécuritaire d'aller se perdre par soi-même le jour dans cet ensemble de ruelles étroites, étourdissantes et insalubres.