La célèbre ville du golfe persique continue d'attirer les touristes internationaux et augmente son parc hôtelier pour répondre à la demande.

RELAXNEWS

Dix, c'est le nombre auquel s'élèveront les complexes ouverts par le groupe américain Marriott dès septembre 2013, à Dubai. Car, l'hôtelier s'apprête à lancer deux nouvelles structures : d'un côté, un hôtel 5 étoiles de 352 chambres, le palace Zabeel. Et de l'autre : 128 appartements composés de deux à trois pièces, conseillés aux voyageurs en déplacement pour des séjours de trente jours minimums.

Et d'après l'étude réalisée par HotStats, ces nouveautés ne devraient pas avoir de mal à trouver leur public. Car, Dubaï reste plus attractive que jamais. En effet, de janvier à juin 2013, le taux d'occupation des hôtels de la région a atteint 86 %. Un record que les hôtels de la ville n'avaient plus enregistré depuis 2006.

De son côté, le département du tourisme tient à préciser que les appartements hôtels ont été remplis à hauteur de 85,8 % quand les chambres d'hôtel ont été occupées à 84,6 %.

Le nombre d'établissements est passé, quant à lui, de 587 en juin 2012 à 603 un an plus tard, soit une augmentation de seize hôtels et appartements, pour une capacité totale de 5484 chambres. Cette croissance répond inévitablement à la demande toujours en hausse. En effet, la ville qui a accueilli un peu plus de 5 millions de visiteurs de janvier à juin 2012, se targue d'en avoir reçu plus de 5,5 millions sur la même période en 2013.

Des chiffres qui vont dans le sens de la politique menée par les Émirats Arabes Unis : leur objectif étant de passer de 10 millions de touristes par an à 20 millions d'ici 2020. Actuellement, l'effort est mis sur les pays émergents comme l'Inde ou la Chine dont le nombre de voyageurs a progressé de 15,8 % de 2012 à 2013. 

Concernant la zone Australasie, qui regroupe entre autres l'Australie et la Nouvelle-Zélande, le marché a augmenté de 20 %, notamment grâce à un rapprochement entre les compagnies aériennes Emirates et Qantas.

L'Europe n'est pas en reste. Entre 2012 et 2013, les visiteurs sont passés de 1,3 à 1,5 million.