Deuxième plus grande agence internet du monde après Expedia, Orbitz invite les Américains à appuyer une pétition prônant la levée des restrictions pesant sur les voyages à Cuba. Pour ce faire, l'agence a mis en ligne un site à l'adresse www.opencuba.org.

André Désiront, collaboration spéciale LA PRESSE

«Orbitz estime que les Américains devraient être libres de se déplacer partout dans le monde, parce que les voyages créent une meilleure compréhension entre les cultures et forgent des liens entre citoyens de toutes les nations», peut-on lire sur le site. «Les plages de Cuba ont déjà été la première destination des Américains dans les Caraïbes et elles peuvent le redevenir!»

Adressée au président Obama, au vice-président Biden et aux membres du Congrès, la pétition demande de mettre fin à une politique d'isolation et à 50 ans d'interdiction de voyager à Cuba qui n'ont pas donné de résultats. Les Canadiens sont également invités à signifier leur appui.

La demande est étayée par un sondage orchestré à la fin d'avril pour le compte d'Orbitz par la firme Ipsos. Plus des deux tiers (67 %) des répondants se sont prononcés pour la levée des restrictions pesant sur les voyages à Cuba. Mieux: 72 % estimaient que si les Américains fréquentaient massivement la plus grande île des Antilles, cela aurait un impact positif sur le niveau de vie des Cubains.

Seulement 23 % des répondants se disaient «opposés» à la levée des restrictions et 20 % estimaient que le fait d'autoriser leurs compatriotes à séjourner à Cuba n'aurait aucun impact positif sur la vie des Cubains.

Orbitz accordera à tous les signataires de la pétition un crédit de 100 $ à valoir sur l'achat d'un forfait de quatre jours à Cuba que l'agence en ligne commercialisera si le gouvernement américain lève les restrictions. Cette mesure soulève des critiques qui arguent que ce faisant, l'agence «achète» des appuis.

En 2007, Orbitz a dépassé Travelocity pour se hisser au second rang des plus grandes agences internet du monde (et au sixième rang de toutes les agences de voyages mondiales), avec un chiffre d'affaires de 10,8 milliards. Sa compagnie mère, Orbitz Worldwide met également en ligne les sites Cheaptickets.com, ebookers.com, HotelClub et RatesToGo.