Dublin est une ville à échelle humaine, qui se découvre agréablement en marchant, en pédalant et même en pagayant. C'est aussi une ville qui aime la fête. Même les plus brefs séjours devraient inclure une escale dans un pub.

Mis à jour le 21 janv. 2019
ISABELLE DUCAS LA PRESSE

Pour vivre l'expérience « pub »

The Brazen Head

Prendre une pint, soit une chope de bière, (ou cinq) dans un pub est un passage obligé à Dublin. Le pub est un pilier de la vie sociale, où les Irlandais cherchent le « craic », terme gaélique qui signifie passer du bon temps en bonne compagnie. Vous êtes seul ? Pas pour longtemps : les Irlandais adorent lancer la conversation avec des étrangers. Il y a des pubs partout, et encore plus dans le quartier des fêtards, Temple Bar, où la foule de buveurs déborde dans les rues piétonnes le week-end. Un peu plus loin se trouve le plus vieux pub d'Irlande, le Brazen Head, datant de 1754. Des photos d'époque rappellent l'histoire de ce débit de boisson légendaire, où des musiciens jouent chaque soir.

20 Lower Bridge Street

http://www.brazenhead.com

Pour s'immerger dans la connaissance

Trinity College

Photo Isabelle Ducas, La Presse

En entrant dans la « Long Room » de la bibliothèque du Trinity College, difficile de ne pas être touché par la solennité du lieu. La salle au plafond voûté, avec des arches sur deux niveaux, construite entre 1712 et 1732, contient les 200 000 livres les plus anciens de l'université. Les bustes de 14 philosophes, écrivains et bienfaiteurs alignés le long des rayons renforcent sa majesté. L'endroit a servi d'inspiration pour la bibliothèque du collège Poudlard, imaginé par l'auteur de Harry Potter, J.K. Rowling. On peut y admirer le Livre de Kells, un superbe manuscrit enluminé datant de l'an 820, ainsi que l'une des trois harpes historiques ayant survécu à l'époque gaélique médiévale, et devenues le symbole de l'Irlande.

http://www.tcd.ie/library/old-library/

Pour découvrir la petite histoire de la ville

The Little Museum of Dublin

Photo Isabelle Ducas, La Presse

The Long Room

Cent ans d'histoire en trente minutes, top chrono : voilà ce que promet le Little Museum of Dublin, installé dans une maison de briques rouges face au grand parc St. Stephen's Green. On découvre les événements marquants du siècle dernier grâce à toutes sortes d'objets donnés par les Dublinois, un bric-à-brac sympathique et un brin suranné, accompagné de désopilants commentaires des guides. Au dernier étage, une salle consacrée à U2 rappelle les moments phares du groupe rock mythique connu mondialement, né à Dublin en 1976.

15 St. Stephen's Green

https://www.littlemuseum.ie

Pour comprendre le « black stuff »

Guinness Storehouse

Photo Isabelle Ducas, La Presse

Que vous soyez amateur de « stout » ou non, impossible d'échapper au culte que les Irlandais vouent à la Guinness. Brassée à partir de malt torréfié, la célèbre bière brun foncé possède son musée, à l'endroit où elle est née en 1759. On y découvre non seulement son mode de fabrication et ses publicités les plus marquantes, mais on peut aussi apprendre à la déguster et à la servir à la perfection, comme au pub. La simple visite de l'édifice historique magnifiquement rénové vaut le détour : on circule sur sept étages, autour d'un atrium de verre, culminant avec un observatoire d'où l'on peut admirer la ville en dégustant sa pinte de « black stuff ».

St. James's Gate

https://www.guinness-storehouse.com/fr

Pour voir la mer

La presqu'île de Howth

Photo Isabelle Ducas, La Presse

La presqu'île de Howth n'est qu'à 30 minutes de train de banlieue du centre-ville de Dublin. Cet ancien village de pêcheurs, devenu une banlieue aisée et touristique, est toujours accueillant. Passé le port, la marina, les boutiques d'artisanat et les stands de fish and chips, un sentier offre des points de vue spectaculaires le long des falaises abruptes qui plongent dans l'eau turquoise. La marche (entre une heure et trois heures) n'est pas difficile, mais donne le vertige. De grandes plages permettent de se prélasser, mais seuls les plus braves oseront affronter les eaux glaciales, même au coeur de l'été, de la mer d'Irlande.

Pour découvrir les canaux

En Dublinbike le long du Grand Canal

Photo Getty Images

Dublin n'est pas Amsterdam, mais la ville est traversée par quelques canaux, bordés de pistes cyclables qui permettent de faire une jolie balade à travers différents quartiers. Rien de plus facile que d'emprunter un Dublinbike, le BIXI local, pour filer le long des berges en observant la faune urbaine. Quelques écluses sont encore fonctionnelles, surtout sur le Grand Canal, du côté sud de la ville. Les barges transportant des barils de Guinness ont disparu depuis longtemps, mais le charme demeure dans certains secteurs industriels. Dans les quartiers résidentiels, ce sont les célèbres portes dublinoises, peintes de couleurs vives, qui attirent l'attention.

http://www.dublinbikes.ie

Photo Getty Images