Recherche Voyage
Source ID:5f3fcf57-7493-4083-ad60-eb3cbf02ea33; App Source:alfamedia

Bons plans à Moscou

Hôte de la finale de la Coupe du... (Photo Pascal Dumont, collaboration spéciale)

Agrandir

Hôte de la finale de la Coupe du monde de soccer, Moscou brille ces jours-ci de tous ses feux.

Photo Pascal Dumont, collaboration spéciale

Hôte de la finale de la Coupe du monde de soccer, Moscou brille ces jours-ci de tous ses feux. Tout le centre de la ville a été nettoyé, repeint, embelli pour l'occasion. La bonne nouvelle, c'est que ces splendeurs retrouvées de Moskva la Grande seront accessibles aux visiteurs bien après le départ des fans du ballon rond. Des suggestions pour profiter d'une ville aussi raffinée que bling-bling.

La jeunesse hipster de Moscou a fait du... (Photo Thinkstock) - image 1.0

Agrandir

La jeunesse hipster de Moscou a fait du parc Gorki, sorte de Central Park moscovite, son quartier général.

Photo Thinkstock

À la rencontre des hipsters: Parc Gorki

Il a donné son nom à un film et à un groupe de musique avant de tomber en ruine dans les années 90, mais alors qu'il s'apprête à fêter ses 90 ans, le parc Gorki est au sommet de sa forme. Il reste quelques-unes des vieilles attractions de foire d'antan, mais celles qui ont disparu ont fait place à des cafés branchés et à des oeuvres d'art éphémères. La jeunesse hipster a fait de ce Central Park moscovite son quartier général. C'est l'endroit idéal pour pique-niquer, flâner sur le bord de la Moskova ou engloutir une « morojenoye » (une crème glacée locale). Si l'histoire soviétique vous intéresse, ne manquez pas la nouvelle galerie Tretiakov de l'autre côté de la rue.

Parc Gorki: 9, Krimsky Val, près des métros Park Kulturi et Oktyabrskaya

Nouvelle Tetriakov: 10, Krimski Val; www.tetryakovgallery.ru 

Le cadre du White Rabbit vaut autant le... (Photo tirée du site internet du White Rabbit) - image 2.0

Agrandir

Le cadre du White Rabbit vaut autant le déplacement que la nourriture.

Photo tirée du site internet du White Rabbit

Pour déguster la gastronomie russe: Le White Rabbit

Quand l'Occident a imposé des sanctions à la Russie et que le rouble a dégringolé, plusieurs restaurateurs, qui importaient la majorité de leurs produits, en ont pris pour leur rhume. Ce ne fut pas le cas de Vladimir Mukhin, le chef du White Rabbit, qui s'approvisionne quasi uniquement auprès de producteurs russes et qui a redonné aux ingrédients du terroir leur superbe dans une cuisine russe réinventée. L'émission Chef's Table (Netflix) a consacré tout un épisode à ce restaurant, classé parmi les 50 meilleurs au monde. Situé au sommet d'un édifice de 16 étages, le cadre vaut autant le déplacement que la nourriture. Si le souper dégustation coûte 200 $ par tête, on peut y manger à la carte pour environ 50 $.

3, place Smolenskaya

www.whiterabbitmoscow.ru

Vue sur la place Rouge du Ritz.... (Photo tirée du site web de l’hôtel) - image 3.0

Agrandir

Vue sur la place Rouge du Ritz.

Photo tirée du site web de l’hôtel

Pour une vue imprenable sur la ville: Les toits de Moscou

Depuis peu, les toits ont la cote dans la capitale russe, et il y a plusieurs endroits où en profiter. Au sommet de l'un des sept gratte-ciel staliniens entourant le centre de la ville, le bar Timeout de l'hôtel Peking sert des cocktails inventifs inspirés de l'histoire russe. La vue est encore plus époustouflante sur la terrasse de l'hôtel Ritz-Carlton, situé au tout début de l'immense boulevard Tverskaya. Difficile de trouver mieux pour admirer le Kremlin, la place Rouge et le coeur historique de Moscou le soir. On a l'impression de pouvoir toucher les étoiles rubis du Kremlin qui ont survécu à la chute du communisme. Mais gardez un oeil sur le menu: les consommations y sont chères.

Bar Timeout: 5, rue Bolshaya Sadovaya; www.timeout-bar.ru

Ritz-Carlton: 3, rue Tverskaya; www.ritzcarlton.com/en/hotels/europe/moscow

L'hôtel Baltschug, propriété de la chaîne Kempinski.... (Photo Laura-Julie Perreault, La Presse) - image 4.0

Agrandir

L'hôtel Baltschug, propriété de la chaîne Kempinski.

Photo Laura-Julie Perreault, La Presse

Une nuit avec vue sur la ville: Le luxe et l'abordable

Vous voulez dormir comme un tsar? L'hôtel Baltschug, propriété de la chaîne Kempinski, a été le premier hôtel de luxe à ouvrir à Moscou après la chute de l'URSS et encore aujourd'hui, il n'a pas son égal pour la vue sur la célèbre cathédrale de Saint-Basile et le Kremlin. Vous avez des moyens plus modestes? L'auberge de jeunesse High Level est pour vous. Au 43e étage d'un gratte-ciel du quartier tout neuf des affaires, cet établissement a du chien. On peut y séjourner dans un dortoir à six ou à quatre lits ou dans une chambre individuelle. Le charmant personnel, très jeune, parle anglais. 

Hôtel Baltschug Kempinski: 1, rue Baltschug (à partir de 300 $ la nuit); www.kempinski.com/en/moscow/hotel-baltschug

High Level Hostel: 6, rive Presnenskaya, complexe d'affaires Empire (à partir de 30 $ la nuit); hostelhl.ru

Bunker 42... (Photo tirée du site web de l’établissement) - image 5.0

Agrandir

Bunker 42

Photo tirée du site web de l’établissement

Pour plonger dans l'histoire soviétique: Le Bunker 42 et l'ancien Club anglais

La guerre froide et sa menace nucléaire ont fait peur aux Occidentaux autant qu'aux Russes. Encore aujourd'hui, il reste des abris nucléaires aux quatre coins de Moscou. Le plus accessible est sans aucun doute le Bunker 42, construit pour abriter jusqu'à 3000 personnes à quelque 60 m sous terre. Aujourd'hui, le vaste espace a été converti en restaurant et bar karaoké. On y trouve aussi un musée de la guerre froide. Pour plus d'expositions sur le siècle rouge, on peut aussi faire un saut au Musée d'État de l'histoire contemporaine de la Russie. Des scènes du célèbre roman Guerre et paix de Tolstoï se déroulent dans le Club anglais, première vocation de l'édifice historique qui abrite aujourd'hui le musée.

Bunker 42: 11, pereoulok Kotel'nichevski; www.bunker42.com

Musée de l'histoire contemporaine: 21, rue Tverskaya; www.sovrhistory.ru

Le GUM... (Photo Laura-Julie Perreault, La Presse) - image 6.0

Agrandir

Le GUM

Photo Laura-Julie Perreault, La Presse

Pour un peu de la Russie chez vous: Gucci sur la place Rouge

Oubliez les galeries Lafayette! L'une des plus anciennes et plus grandes galeries marchandes de luxe au monde est sur la place Rouge. Le GUM (ou magasin d'État universel), fondé en 1893, est une splendeur architecturale qui a récemment retrouvé ses lettres de noblesse. Les marques de luxe qui l'avaient déserté pendant la perestroïka sont de retour (Tiffany, Gucci, etc.). Épicerie de luxe, le Gastronome no 1 est l'un des plus beaux endroits de la ville pour se procurer des gâteries russes en tout genre. L'exploration de l'édifice et de ses arches uniques vaut à elle seule le détour. Ensuite, vous pouvez traverser la place Rouge pour aller rendre visite à Lénine, toujours exposé sous une vitre, dans son mausolée. Tout un contraste!

www.gumrussia.com




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer