(New Delhi) L’Inde a suspendu jusqu’au 15 avril l’attribution de tous les visas de tourisme et décidé d’imposer une quarantaine aux voyageurs provenant de sept pays touchés par le coronavirus, a indiqué mercredi le gouvernement.  

Agence France-Presse

Dans un communiqué, les autorités indiennes précisent que « tous les voyageurs provenant ou ayant visité la Chine, l’Italie, l’Iran, la Corée du Sud, la France, l’Espagne et l’Allemagne après le 15 février seront placé à leur arrivée en quarantaine pour au moins 14 jours ».  

Les visas diplomatiques et ceux octroyés aux employés d’organisations internationales en mission en Inde ne sont pas concernés, a précisé le texte.  

Le programme d’exemption de visas pour les personnes d’origine indienne vivant à l’étranger (Overseas Citizenship of India, OCI) est également suspendu jusqu’au 15 avril.  

L’Inde ne compte pour l’instant que 60 cas de personnes atteintes de la COVID-19, mais ce nombre a doublé au cours des quatre derniers jours.  

La plupart des cas semblent être dus à des Indiens revenant de pays plus touchés par la pandémie, en Europe ou au Moyen-Orient.  

Le gouvernement indien a également « fermement mis en garde » les Indiens contre tout voyage non essentiel à l’étranger. « À leur retour, ils pourraient être soumis à 14 jours de quarantaine », précise le communiqué.  

Aux frontières terrestres du pays, le trafic « sera restreint à des points de contrôle désignés, et équipés de moyens de contrôle efficaces », précisent encore les autorités indiennes.  

Le bureau indien de l’Immigration a par ailleurs précisé que les visas déjà accordés à des voyageurs venant de France, d’Allemagne et d’Espagne, et qui ne sont pas encore entrés en Inde, étaient également suspendus immédiatement.  

Les visas accordés à des ressortissants chinois avant le 5 février continuent d’être suspendus, a précisé le communiqué.  

Les touristes résidant actuellement en Inde, munis de visas en règle, ne sont toutefois pas affectés par ces mesures.  

Air India a par ailleurs annoncé mercredi qu’elle suspendait temporairement ses vols à destination de Rome, Milan et Séoul, a indiqué l’agence Press Trust of India.