(Bangkok) La Thaïlande lève à partir du 1er mai les dernières restrictions pour les voyageurs vaccinés afin de relancer le secteur vital du tourisme encore très affecté par la pandémie de coronavirus.

Publié le 22 avril
Agence France-Presse

Fin des tests PCR, fin de l’obligation de s’isoler dans un hôtel en attendant les résultats, les visiteurs devront uniquement attester d’un schéma vaccinal complet et d’une assurance médicale d’un montant minimal de 10 000 dollars, ont annoncé vendredi les autorités.

Les touristes qui ne sont pas vaccinés auront le choix : présenter un résultat négatif à un test PCR effectué dans les trois jours précédant leur arrivée ou rester cinq jours dans un hôtel en quarantaine.

La levée des dernières restrictions « va dynamiser la reprise économique puisque nous sommes un pays qui dépend assez largement du tourisme », a déclaré le premier ministre Prayut Chan-O-Cha.

Hôtels, restaurateurs et voyagistes font depuis longtemps pression sur les autorités pour qu’elles assouplissent les conditions d’entrée dans le pays.

Avant la crise sanitaire, le secteur du tourisme contribuait à environ 20 % du PIB thaïlandais.

En 2019, près de 40 millions de voyageurs internationaux s’étaient rendus dans le royaume générant 60 milliards de dollars de recettes touristiques.

En 2021, moins de 428 000 ont visité le pays qui a imposé des restrictions de voyage très strictes pour tenter de juguler la pandémie (jusqu’à 14 jours de quarantaine dans un hôtel agrée).

Les autorités tablent sur 5,5 millions de voyageurs cette année.