(Lima) La citadelle inca du Machu Picchu, fermée depuis fin janvier en raison de la pandémie de coronavirus, rouvrira aux touristes lundi avec une jauge de 40 %.  

Agence France-Presse

« Nous rouvrons la citadelle le 1er mars, avec une jauge de 40 %. 897 personnes pourront pénétrer quotidiennement sur le site selon un strict protocole sanitaire », a indiqué à l’AFP une source au sein du ministère de la Culture qui a souhaité rester anonyme.  

Fermé près de huit mois en 2020, le site archéologique, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1983, avait rouvert en novembre. Mais il avait dû être à nouveau fermé le 31 janvier en raison d’une deuxième vague épidémique de COVID-19 particulièrement virulente.

À la réouverture en novembre, une jauge de 2244 visiteurs avait été mise en place, désormais réduite à moins de 900.  

Mercredi, le gouvernement péruvien a décidé de lever les mesures de confinement imposées dans plusieurs régions depuis fin janvier à environ 16 millions de Péruviens après une recrudescence des cas de COVID-19.  

Le pays de 33 millions d’habitants est un des plus endeuillés d’Amérique latine par l’épidémie en proportion de sa population. Il est également durement frappé par les conséquences économiques de la pandémie.

Le Produit intérieur brut (PIB) a ainsi plongé de 11,12 % en 2020. La chute a été particulièrement brutale pour le secteur du tourisme qui a connu une baisse de 50,45 %, selon des données officielles.