(Rabat) Le Maroc a connu en 2019 un nombre record de touristes avec 13 millions de visiteurs, en hausse de 5,2 % par rapport à l’année précédente, dépassant pour la première fois la barre des 12 millions.

Agence France-Presse

Le volume des nuitées dans les établissements classés a augmenté de 5 % pour atteindre 25,2 millions de nuitées, et ce pour la majorité des destinations du pays, a annoncé mercredi dans un communiqué l’Observatoire du tourisme du Maroc.

Destinations phares du royaume, les villes de Marrakech et Agadir ont généré à elles seules 57 % du total des nuitées, selon ce bilan officiel.

Les recettes touristiques ont, elles, atteint 78,6 milliards de dirhams (10,9 milliards $), contre 73,04 milliards de dirhams (10 milliards $) une année auparavant.

L’Observatoire attribue cette progression à une « évolution positive portée par les principaux marchés émetteurs de la destination Maroc », au premier rang desquels la France et l’Espagne.

Le nombre de touristes comptabilisés inclut les Marocains de la diaspora, qui représentent chaque année en moyenne la moitié des arrivées.

Le tourisme marocain a bénéficié ces dernières années d’un renforcement de ses liaisons aériennes, avec de nouvelles lignes vers l’Europe lancées par des compagnies à bas coût.

Secteur clé de l’économie marocaine, le tourisme représente environ 10 % de la richesse du royaume. Avec les exportations et les transferts financiers des Marocains vivant à l’étranger, il est l’une des principales sources de devises du pays.