Le tarif des nuitées hôtelières est moins élevé en août qu'en juillet dans la plupart des grandes villes européennes, selon le baromètre Trivago.fr-Relaxnews, publié le 10 août. Les prix sont en moyenne 13% moins chers à Paris en août qu'en juillet. Sur un an, les tarifs des nuitées s'orientent à la hausse, sauf pour quelques destinations comme Athènes dont les prix chutent de 10%.

Mis à jour le 11 août 2010
RELAXNEWS

Le tarif des nuitées hôtelières est moins élevé en août qu'en juillet dans la plupart des grandes villes européennes, selon le baromètre Trivago.fr-Relaxnews, publié le 10 août. Les prix sont en moyenne 13% moins chers à Paris en août qu'en juillet. Sur un an, les tarifs des nuitées s'orientent à la hausse, sauf pour quelques destinations comme Athènes dont les prix chutent de 10%.

Sur un mois, la baisse des prix la plus importante revient à Venise (-19%) où la nuitée s'achète en moyenne à 143 euros (environ 195 dollars canadiens). Madrid voit également ses prix se contracter fortement entre juillet et août (-18%) tout comme Rome (-15%).

Dans notre baromètre qui passe en revue les tarifs hôteliers de 16 villes en Europe, seuls Dublin (+9%) et Vienne (+3%) présentent des hausses tarifaires en un mois.

Sur un an, la tendance est plutôt inverse. Les prix remontent après avoir chuté l'été dernier. C'est le cas en particulier de Barcelone (+18%) à 126 euros (170 dollars canadiens) ou encore Amsterdam (+12%) à 139 euros (190 dollars canadiens). Athènes, toujours ébranlée par la crise budgétaire, voit ses prix se contracter de 10% par rapport à l'an dernier.