Recherche Voyage
Source ID:574927; App Source:cedromItem

48 heures au Cap

  • Le littoral du Cap et ses plages. (Photo Sylvie St-Jacques, La Presse)

    Plein écran

    Le littoral du Cap et ses plages.

    Photo Sylvie St-Jacques, La Presse

  • 1 / 5
  • Stellenbosch, le centre névralgique de l'Afrique du Sud vinicole. (Photo Sylvie St-Jacques, La Presse)

    Plein écran

    Stellenbosch, le centre névralgique de l'Afrique du Sud vinicole.

    Photo Sylvie St-Jacques, La Presse

  • 2 / 5
  • L'ambiance <i>cool</i> de Long Street. (Photo Sylvie St-Jacques, La Presse)

    Plein écran

    L'ambiance cool de Long Street.

    Photo Sylvie St-Jacques, La Presse

  • 3 / 5
  • La plage de Camps Bay. (Photo Sylvie St-Jacques, La Presse)

    Plein écran

    La plage de Camps Bay.

    Photo Sylvie St-Jacques, La Presse

  • 4 / 5
  • Promenade au Company's Garden. (Photo Sylvie St-Jacques, La Presse)

    Plein écran

    Promenade au Company's Garden.

    Photo Sylvie St-Jacques, La Presse

  • 5 / 5

(Le Cap) Classée au sommet du palmarès du New York Times des «52 endroits à visiter en 2014», nommée Capitale mondiale du design 2014, la ville du Cap rayonne, épate et éblouit. Pendant ses années d'incarcération, Nelson Mandela a longuement trouvé de l'inspiration dans la contemplation de la mythique montagne de la Table qui domine la ville. Nombreux sont ceux qui, voulant célébrer la mémoire du libérateur de l'Afrique du Sud, goûtent au Cap à la dolce vita à l'africaine...

JOUR 1

9 h

La rue Kloof

Une fois le voyageur accoutumé à la splendeur de la Mother City, celle-ci se révèle dans ses menus détails, ses surprises et petits trésors. Avec ses excellents restos et boutiques, la rue Kloof est l'endroit parfait pour amorcer sa visite. On peut ainsi bruncher à l'anglaise chez Knead, où vous constaterez le talent des baristas capétoniens pour l'exécution du flat white. Sachez-le : la coquetterie est de mise dans Le Cap-Occidental ! Pour ajuster le tir au besoin, les nombreuses boutiques (dont Poppa Trunks, Plan B, Wardrobe...) qui parsèment la rue Kloof débordent de jolies créations «made in South Africa».

50, rue Kloof, local 16

kneadbakery.co.za/kneadcafes-southafrica.html

11 h

Regarder et «looker» à Camps Bay

On peut faire un détour vers le littoral du Cap pour trouver une terrasse où siroter une caïpirinha. On peut aussi s'égarer volontairement dans les rues sinueuses de Camps Bay et admirer les somptueuses demeures de ce Beverly Hills de l'Afrique du Sud. On peut, bien sûr, déguster une glace et s'imprégner de l'atmosphère de vacances des lieux, faire du clubbing jusqu'au petit matin. Mais bien franchement, la meilleure façon de bien profiter de son après-midi à Camps Bay est de s'installer sur la plage, avec un parasol et deux ou trois revues à potins. Mais gare au courant, au froid mordant des eaux et aux méchants requins !

16 h

Virée à Stellenbosch

La fin de l'après-midi est le moment adéquat pour prendre la route et filer vers Stellenbosch, centre névralgique de l'Afrique du Sud vinicole, situé à une cinquantaine de kilomètres à l'est du Cap. La petite ville universitaire, célèbre pour son architecture Cape Dutch et ses intéressants restos, vaut qu'on s'y dégourdisse un peu les jambes. La région produit d'excellents vins, si bien que vous pouvez vous laisser guider par votre intuition. Pour une bouchée de pain (environ 3 $), ces dégustations vous permettent de découvrir une demi-douzaine de vins ! Les connaisseurs souhaiteront peut-être choisir leurs escales vinicoles d'avance par l'internet.

www.wine.co.za

20 h

Faire l'étoile au Mount Nelson Hotel

Une fois n'étant pas coutume, le mythique Mount Nelson Hotel est l'endroit parfait pour s'offrir le traitement royal façon Le Cap. Marlene Dietrich, le dalaï-lama, Liberace, David Bowie, Nelson Mandela, Charlize Theron, Oprah Winfrey et Bono ont tous posé leur célèbre tête sur les oreillers moelleux de ce cinq étoiles niché entre la montagne de la Table et le centre-ville. Célèbre pour son thé de l'après-midi, ses superbes jardins fleuris à l'anglaise, sa vaste piscine chauffée, son service courtois et le confort de ses chambres, l'hôtel offre aussi le transport vers la montagne de la Table, dont l'ascension par téléphérique vaut assurément le coup.

76, rue Orange

www.mountnelson.co.za

JOUR 2

10 h

Fouiner à l'Old Biscuit Mill

Le quartier Woodstock est un microcosme de la constante transformation du Cap par le design et la créativité. Situé dans ce secteur populaire en pleine revitalisation, l'Old Biscuit Mill réunit des marchands, des boutiques de designers locaux, des étals de fermiers ainsi que d'excellentes tables. Le resto The Test Kitchen a été élu meilleur restaurant d'Afrique du Sud en 2013 (par conséquent, nous n'avons pu y avoir une table, puisqu'il faut y réserver plusieurs mois à l'avance). Les samedis matins sont idéaux pour visiter cet ancien moulin, avec la vibrante et délicieuse présence des marchands du Neighbourhood Market. Idéal pour goûter à des variétés de biltong - viande séchée typique de l'Afrique du Sud -, des vins de pinotage, des olives de Franschhoek et autres spécialités locales.

373, route Albert

https://www.neighbourgoodsmarket.co.za/cape-town

13 h

Visiter Robben Island

Une visite de la prison insulaire où ont séjourné Mandela et les prisonniers politiques de la lutte antiapartheid est un émouvant voyage dans le temps dont on revient transformé. Après un trajet d'une quarantaine de minutes en bateau - qui peut être houleux -, un ancien prisonnier vous fait faire le tour de l'île en autobus et vous guide lors de la visite entre les murs de la prison. Il est, bien sûr, troublant d'arpenter les couloirs de cet endroit où Mandela a rédigé son autobiographie. La visite de 3 h 30 débute au V & A Waterfront, où l'on peut aussi visiter un petit musée sur l'histoire de la prison de Robben Island.

Quai Waterfront

www.waterfront.co.za

17 h

Faire une pause dans le Company's Garden

Créés en 1652 par les colons hollandais, ces élégants jardins sont le pouls du centre urbain du Cap, offrant aux visiteurs une agréable promenade. Il s'agit aussi d'un excellent point de départ pour les amateurs de visites culturelles (en périphérie, on retrouve, entre autres, le South African Museum, la National Library, le Planetarium, la cathédrale Saint-Georges, etc.). Le Company's Garden, avec son étang à poissons, ses rosiers et ses poiriers ancestraux, offre également une initiation à la flore sud-africaine. Il fait bon y prendre une pause, idéalement avec un café latte et un exemplaire du quotidien Cape Times.

Rue Queen Victoria

19 h

Prendre un verre et s'éterniser dans Long Street

L'Afrique du Sud postapartheid n'est pas, hélas, un modèle de mixité raciale. Long Street, avec ses cafés et ses bars animés, s'illustre comme une bienfaisante exception. Dans une ambiance très cool, on peut s'y initier à la vie nocturne capétonienne sans trop risquer d'être victime d'un pickpocket (la prudence est tout de même de mise !). Le week-end, on y trouve facilement de la musique live : des artistes de jazz interprètent des standards sud-africains comme ceux de Miriam Makeba ou Brenda Fassie. Un petit détour vers la rue Bree (par Orphan), et vous découvrirez le nouveau bar à cocktails artisanaux Orphanage, qui recrée à la sud-africaine l'esprit du speakeasy.

227, rue Bree

www.theorphanage.co.za




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer