(New York) La société américaine Princess Cruises a annoncé vendredi qu’elle allait annuler toutes ses croisières jusqu’à avril 2021, et pour celles de plus de sept jours partant des États-Unis jusqu’à novembre 2021, afin de pouvoir respecter les consignes sanitaires.

Agence France-Presse

La décision a été prise suite aux nouvelles règles mises en place par les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) des États-Unis, qui ont autorisé la reprise des croisières dans le pays sous de strictes conditions, explique l’entreprise dans un communiqué.

« Princess Cruises prolonge la suspension de ses opérations dans le monde pour prendre le temps nécessaire de préparer les actions requises avant le départ et de tenir compte du plafond temporaire de sept jours imposé pour les itinéraires faisant escale dans un port américain » détaille l’entreprise.

Parmi les exigences du nouveau protocole figure l’obligation de faire des tests systématiques des passagers et des membres d’équipage.

Les croisières peuvent durer sept jours maximum et les repas doivent être servis en respectant la distanciation physique.

En raison de « l’incertitude sur le moment où seront levées les restrictions entourant les voyages internationaux », la compagnie a aussi décidé de continuer à suspendre ses croisières partant et arrivant au Japon jusqu’au 25 juin 2021.

Princess Cruises opère une flotte de 15 bateaux, qui transportent habituellement deux millions de passagers par an vers 380 destinations dans le monde.

Sa maison mère, Carnival Corp, gère aussi les sociétés Aida, Carnival, Costa, Cunnard, Holland American Line, P & O Cruises et Seabourn.