Plus d’avions, plus de passagers, plus d’attente sur le tarmac avant le décollage et à l’atterrissage ? Aux États-Unis, c’est vrai.

Violaine Ballivy
Violaine Ballivy La Presse

Selon une compilation menée par Airlines for America — regroupement de transporteurs commerciaux américains — entre 1998 et 2018, l’attente a crû de 19 % en moyenne pour les 30 plus grands aéroports américains, et de 24 % en moyenne pour 31 aéroports de taille intermédiaire.

Pour les vols au départ de La Guardia, par exemple, le temps de roulage au sol a augmenté de 7 minutes depuis 1998, pour atteindre 33 minutes par vol en moyenne.