La reine Beatrix des Pays-Bas a inauguré mercredi à Lisse la 60e édition du parc floral Keukenhof, le plus grand jardin à bulbes du monde avec sept millions de fleurs, a constaté une journaliste de l'AFP.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Je déclare la 60e saison de Keukenhof ouverte», a déclaré la reine en versant un peu de champagne sur un bouquet d'une nouvelle variété de tulipes, baptisées «Spring Garden» (jardin printanier), aux pétales rouge vif et au coeur jaune. Keukenhof ouvre au public jeudi jusqu'au 21 mai, pour neuf semaines comme à chaque printemps. Le parc, qui s'étend sur 32 hectares, présente notamment un millier de variétés de tulipes, au coeur du «pays des bulbes» entre Amsterdam et La Haye.

Pour commémorer les 400 ans de la fondation en 1609 de la Nouvelle Amsterdam, future New York, par le Britannique Henry Hudson qui débarqua à Manhattan pour le compte de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales, la Statue de la Liberté a été reproduite au moyen de 53 000 fleurs.

Un parcours floral sur le thème des Etats-Unis a également été spécialement aménagé pour cette 60e édition.

Le parc floral, qui est depuis 1949 la vitrine des producteurs néerlandais de plantes à bulbe, est également l'une des principales attractions touristiques des Pays-Bas, aux cÈtés de la capitale Amsterdam et des moulins à vent, avec quelque 44 millions de visiteurs en 60 ans.

«En raison de la crise économique, nous ignorons si nous atteindrons cette année le résultat de 800 000 visiteurs, dont 70% en provenance de l'étranger, réalisé en 2008. Mais nous restons confiants», a déclaré le président du conseil d'administration de Keukenhof, Walter Jansen, lors d'une conférence de presse.