Ma randonnée au mont Willard a été au-delà de toutes mes espérances. Au prix d'un effort minimum, on aboutit à l'une des vues les plus spectaculaires des White Mountains du New Hampshire. Certains experts affirment qu'il s'agit même de la plus belle vue des White Mountains, rien de moins. Preuve qu'il ne faut pas nécessairement s'astreindre à d'interminables randonnées pour atteindre des sommets dignes de ce nom.

Mis à jour le 23 juill. 2008
Simon Diotte COLLABORATION SPéCIALE

L'ascension au mont Willard est un classique des montagnes Blanches. Il y a plus d'un siècle, les gens de la haute société de Boston et de New York, qui passaient l'été en montagne pour fuir la pollution des villes, accédaient à son sommet, à pied ou à cheval, pour y contempler la vue spectaculaire sur la vallée de Crawford Notch. Le chemin carrossable qui y donnait accès était d'ailleurs surnommé le «Bridal Path» (le chemin des Mariés), car on y célébrait des cérémonies nuptiales à son sommet.

Aujourd'hui, les randonneurs ont remplacé les chevaux, mais ce sentier de 5 km (aller/retour), offrant un dénivelé de moins de 300 mètres, demeure un incontournable dans les montagnes Blanches, une chaîne montagneuse qui recouvre près du quart de l'État du New Hampshire. La montée est si progressive qu'on ne la ressent même pas et lorsqu'on arrive au sommet, on est surpris d'avoir accès à un panorama aussi spectaculaire en si peu de temps.

C'est alors que la profonde vallée de Crawford Notch, ceinturée de montagnes dépassant les 1000 mètres, s'offre à nos yeux. Selon les Américains, il s'agit de l'un des plus beaux exemples au monde d'une vallée sculptée en forme de "U" par les glaciers. Ce sentier a la cote auprès des baby-boomers et des familles.

Deux autres sentiers valent leur pesant d'or tout en exigeant un effort minimum dans les environs du mont Willard. Pour dérouiller les muscles, la piste Elephant Head constitue un bon réchauffement. D'une longueur de 1,3 km aller/retour, ce sentier donne accès à une vire rocheuse ayant la forme, vous l'aurez deviné, d'une tête d'éléphant! Après une petite demi-heure de marche, on jouit d'un autre panorama à couper le souffle, donnant sur une partie de la vallée de Crawford Notch et sur la gare de train Crawford Depot, un bâtiment historique construit en 1891.

Si vous aimez les chutes spectaculaires, à une dizaine de minutes en voiture plus au sud du mont Willard, toujours dans la vallée de Crawford Notch, l'Arethusa Falls Trail (4 km aller/retour, environ deux heures) nous amène jusqu'à la chute la plus élevée du New Hampshire, d'une hauteur de 53 mètres. Une randonnée très populaire auprès des familles et des groupes scolaires, à effectuer de préférence après une bonne averse, car le débit de ce ruisseau s'avère assez faible en temps normal.

Hébergement 100 % nature

Ces randonnées faciles sont accessibles à partir du Highland Center, un centre d'hébergement écotouristique géré par l'Appalachian Mountain Club (AMC), la plus vieille organisation de conservation de la nature aux États-Unis, fondée en 1876. Cet OSBL, qui compte 90 000 membres, s'occupe de l'entretien de plus de 2700 km de sentiers de randonnée à travers le nord-est des États-Unis, en plus de gérer des campings et des refuges en montagne.

Ouvert en 2003, le Highland Center peut loger 120 personnes dans des chambres au décor modeste sans téléviseur, avec salles de bains privées ou partagées. Ici, ni spa ni sauna ou service de massage. L'endroit invite néanmoins à la relaxation, grâce à son salon avec foyer et sa salle de lecture sympa, garnie de livres sur les Appalaches. La clientèle est multigénérationnelle. On a vu quelques grands-papas tentant d'initier leurs petits enfants aux plaisirs du trekking.

Blotti au creux des White Mountains, à un peu plus de trois heures de Montréal, dans un décor paradisiaque, le Highland Center donne un accès à une multitude de sentiers, qui varient du facile comme la randonnée du mont Willard, à très difficile, comme l'accès au mont Washington, le plus haut sommet du Nord-Est américain, culminant à 1917 mètres.

Avec ses nombreux services (déjeuner et souper quatre services inclus), ses randonnées guidées en montagne et le prêt d'équipement de plein air gratuit, cette formule d'hébergement en nature attire les randonneurs de tous les âges à la recherche d'une alternative confortable aux campings et aux refuges.

___________________________________________________________

Infos: www.outdoors.org

Les frais de séjour ont été payés par le Highland Center.