Source ID:8770883; App Source:DAM

Publicités destinées aux enfants: de nouvelles plaintes

Un menu pour enfants chez McDonald's... (Photo: AFP)

Agrandir

Un menu pour enfants chez McDonald's

Photo: AFP

Pour avoir diffusé de la publicité destinée aux enfants, interdite au Québec, Kellogg et McDonald's se font taper sur les doigts par l'Office de la protection du consommateur (OPC). Une lettre leur demandant de se conformer à la loi leur a été envoyée, a indiqué Jean-Jacques Préaux, relationniste à l'OPC. Trois nouvelles plaintes visent aussi des publicités de Maple Leaf, de Pizza Hut et de McDonald's.

On reproche à Kellogg une réclame de Froot Loops dans laquelle on voit des enfants qui jouent au docteur et vantent les bienfaits des céréales colorées. Notamment diffusée en janvier 2010 à l'émission «Salut, Bonjour !» de TVA, elle a rejoint les enfants à l'écoute, selon la Coalition québécoise sur la problématique du poids, qui l'a dénoncée.

«Cette publicité n'est plus diffusée au Québec», a dit à La Presse Christine Lowry, vice-présidente nutrition et affaires générales de Kellogg Canada. Le fabricant de céréales «prend au sérieux la question de la publicité destinée aux enfants», a-t-elle ajouté.

McDonald's a fait la promotion de verres Shrek, pendant l'émission jeunesse Les Mélodilous à Télé-Québec, en mai 2010. Par la suite, les verres ont dû être rappelés parce qu'ils contenaient un métal toxique. La publicité a évidemment été retirée. «Nous avons quand même envoyé une lettre aux restaurants McDonald's pour leur demander de respecter la loi en matière de publicité pour les moins de 13 ans», a précisé M.Préaux.

«Nous sommes actuellement à étudier le dossier», a indiqué Jason Patuano, directeur des communications de McDonald's pour l'est du Canada.

«Un délice pour les enfants»

Il est important de préserver les petits de la publicité, estime Suzie Pellerin, directrice de la Coalition. «Avant 8 ans, les enfants ne sont pas en mesure de distinguer la promotion de l'information, a-t-elle souligné. Pour eux, ce qu'ils voient à la télévision est la réalité absolue.»

La Coalition a porté de nouvelles plaintes, la première contre Maple Leaf, pour avoir vanté les mérites de ses saucisses Top Dogs, «un délice pour les enfants», pendant l'émission pour enfants Hot Wheels : Battle Force 5 à Télétoon, en juillet dernier. La deuxième vise Pizza Hut, qui a fait la promotion de son menu pour enfants et de son «amusante fabrique à sundae» lors de Johnny Test, autre émission jeunesse de Télétoon, à la même époque.

Ces publicités de Maple Leaf et de Pizza Hut enfreignent la Loi sur la protection du consommateur, qui «pose une interdiction générale de la publicité commerciale destinée à des enfants de moins de 13 ans». C'est ce qu'indique le Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC-UQAM) dans un avis remis à l'OPC.

Pub de Joyeux Festin à Télétoon

La troisième plainte reproche à McDonald's d'avoir fait la publicité de son trio pour enfants Joyeux Festin Wrap-Éclair pendant Johnny Test à Télétoon. Le GREDICC a un avis plus partagé sur cette réclame. Il conclut «l'illicéité juridique» de la publicité mais exprime des réserves «quant au caractère potentiellement positif d'un message qui semble viser enfants mais aussi parents». Le repas proposé, un wrap au poulet, un berlingot de lait et des tranches de pomme, lui semble sain.

L'OPC mène actuellement des enquêtes sur ces trois publicités. Dan Howe, chef du marketing de Yum ! Restaurants Canada, propriétaire de Pizza Hut, a dit respecter «le processus de révision» et appuyer «les directives québécoises en matière de publicité». McDonald's et Maple Leaf n'étaient pas informés des enquêtes en cours à leur sujet.




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer