Les autorités japonaises vont permettre à leurs ressortissants homosexuels d'épouser, à l'étranger, des citoyens de pays autorisant le mariage entre personnes du même sexe, a annoncé vendredi un responsable gouvernemental.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le Japon, qui n'a pas légalisé le mariage homosexuel, empêchait jusqu'ici ses ressortissants d'épouser un étranger du même sexe hors de l'archipel, en refusant de leur délivrer un certificat de célibat.

Mais le ministère de la Justice va désormais demander aux consulats du Japon à l'étranger de délivrer un certificat de célibat aux ressortissants japonais qui veulent épouser une personne du même sexe.

«C'est un pas en avant», s'est réjoui Taiga Ishikawa, un dirigeant d'un mouvement de défense des droits des homosexuels au Japon.

Les homosexuels japonais ne pourront toutefois épouser leurs partenaires étrangers que dans les pays qui autorisent ce type d'union, comme l'Espagne, les Pays-Bas, la Belgique, le Canada, l'Afrique du Sud et certains États des États-Unis.