La reproduction sexuelle est la manière préférée des organismes vivants d'assurer leur progéniture.

AGENCE SCIENCE PRESSE

En aurait-il pu être autrement? Oui, si l'on se fie aux récentes découvertes sur la biologie de l'évolution de l'Université Yale puisque la reproduction asexuée représente l'alternative la plus sûre pour propager son propre code génétique.



Mais comme l'être humain est dépourvu de cette capacité à s'autoreproduire, il est condamné à entretenir des relations sexuelles. Pour survivre, les organismes vivants doivent changer leurs compositions génétiques pour parer les attaques parasitaires.

La reproduction sexuelle telle qu'on la connaît est la seule approche qui permet cet ajustement génétique à chaque génération. Pour le meilleur et pour le pire. (Yale University).