Le ministre brésilien de la santé, José Gomes Temporao, a recommandé lundi «sans plaisanter» aux Brésiliens de faire l'amour régulièrement entre autres activités physiques pour éviter des maladies chroniques telles que la tension artérielle.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Les gens doivent bouger. Le match de foot du week-end ne doit pas être la seule activité physique du Brésilien. Il faut faire des exercices, marcher, danser et faire l'amour protégé», a lancé le ministre lors du lancement d'une campagne de prévention contre la tension artérielle.

Le ministre a ensuite précisé au site internet brésilien G1 de Globo qu'il «ne plaisantait pas».

Selon les chiffres officiels, près de 25% des plus de 190 millions de Brésiliens feraient de l'hypertension.

«Devoir faire des exercices physiques régulièrement, signifie aussi avoir des rapports sexuels, toujours protégés, bien sûr», a bien insisté le ministre.

«Dansez, faites l'amour, contrôler votre poids, changez d'habitudes alimentaires et surtout changez votre tension artérielle», a-t-il ajouté.

«Nous avons une bombe à retardement dans les mains», car d'ici 20 ans un pourcentage énorme de la population aura des maladies chroniques, comme l'hypertension, le diabète et le cholestérol, a prédit le ministre.