Source ID:; App Source:

Le gourou du crudivorisme

David Wolfe est bien connu aux États-Unis. Véritable gourou de l'alimentation... (Photo Digital Vision/Thinkstock)

Agrandir

Photo Digital Vision/Thinkstock

David Wolfe est bien connu aux États-Unis. Véritable gourou de l'alimentation vivante, il parcourt le monde depuis 20 ans pour partager sa passion. Il était l'invité d'honneur de l'événement annuel de Crudessence, qui s'est déroulé les 12 et 13 octobre, où il a donné une conférence abordant des sujets comme le crudivorisme, les superaliments, les plantes médicinales, le sel et le chocolat (oui, oui!).

La Presse a pu s'entretenir avec celui qu'on surnomme Avocado.

Pourquoi Avocado?

Il y a une vingtaine d'années, je vivais dans le sud de la Californie, où poussent énormément d'avocatiers. Avec un groupe d'amis, nous étions des avocado hunters: notre mission était de trouver des arbres pour aller cueillir des avocats... gratuitement! Ce surnom est aussi venu d'un moment où nous nous cherchions des noms de superhéros. Mon cousin était «Raw Courage Vegetable Man», mon ami, «Captain Wheatgrass» et moi, j'étais «Fats Avocado»!

Comment avez-vous découvert l'alimentation vivante?

C'était il y a environ 25 ans. J'ai lu le livre Fit for Life de Marilyn Diamond, qui contenait énormément d'information sur la nourriture crue. Elle parlait de «crudivores», un terme que je n'avais jamais entendu. Cela m'a vraiment intrigué... et je suis crudivore depuis!

Pourquoi croyez-vous que ce mode d'alimentation est pertinent aujourd'hui?

L'idée de l'alimentation vivante est assez simple: consommer de la nourriture qui n'a pas d'effets indésirables comme la perte d'énergie, les allergies, les problèmes de digestion, d'inflammation, de système immunitaire... Ce qui est à l'opposé de la plupart des aliments généralement consommés aujourd'hui, qui sont en plus de piètre qualité. Je crois que pour toutes ces raisons, de plus en plus de gens souhaitent manger différemment. C'est intéressant de voir l'évolution des mentalités; il suffit de constater la popularité des régimes sans gluten. Je ne mange pas de gluten depuis 25 ans; avant, les gens pensaient que j'étais fou, aujourd'hui, ils comprennent pourquoi!

Vous avez commencé par le crudivorisme, mais votre réflexion va plus loin...

J'ai développé une passion pour l'alimentation vivante qui m'a amené à m'intéresser aux superaliments. Ces derniers m'ont mené aux herbes médicinales qui, elles, m'ont amené à m'intéresser à l'eau de source, qui est un de mes passe-temps aujourd'hui: j'ai «chassé» les sources d'eau naturelles sur tous les continents, sauf l'Antarctique.

Depuis 25 ans, le nutritionniste David Wolfe est... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Depuis 25 ans, le nutritionniste David Wolfe est adepte de l'alimentation vivante et sans gluten.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Que mangez-vous normalement au quotidien?

Je mange des fruits, des légumes, des noix et des graines, des algues, du thé froid au chaga, un champignon médicinal qui pousse d'ailleurs dans les environs. J'ai même écrit un livre entier sur le sujet [NDLR:  Chaga: King of the Medicinal Mushrooms]. Lorsque je me remémore la quantité de nourriture que je pouvais manger auparavant, c'était tellement énorme! En fait, je crois que c'est une des clés de la longévité: mangez moins, vivez plus longtemps!

À quoi faites-vous référence lorsque vous parlez de superaliments?

Ce sont les aliments les plus efficaces qui soient: ils sont très nutritifs, mais très faibles en calories. Les pommes, la laitue, les oranges, c'est bien, mais jamais autant que les chlorelles [algues présentant une concentration exceptionnelle en chlorophylle], le cacao, les graines de chanvre ou les baies de Goji. Ce sont ces éléments qui m'intéressent aujourd'hui. Personnellement, j'ai assez mangé de salades pour une vie entière! [Rires]

Parlant cacao, un de vos sujets de prédilection est le chocolat cru. Expliquez-nous.

C'est un chocolat fait à partir de cacao cru. On parle de «fèves» de cacao, mais en fait, le cacao est une noix. Le chocolat cru, comme celui que j'ai créé [NDLR: Sacred Chocolate], est obtenu par un procédé à basse température. À l'origine, on rôtissait les fèves de cacao pour tuer les bactéries; mais la technologie d'aujourd'hui ne nous oblige plus à le faire. Pour moi, c'est l'avenir.

Pourquoi est-ce meilleur que le chocolat ordinaire?

Le rôtissage des huiles comprises dans le cacao cause l'émergence de notes amères et les oméga-6 deviennent rances, ce qui modifie énormément le goût. Le chocolat cru permet donc de goûter le «vrai» chocolat. Le cacao est reconnu pour prévenir les maladies cardiovasculaires et est, selon moi, un autre secret de la longévité.

Vous dites aussi que le sel est un composant essentiel de l'alimentation et qu'il faut en manger. Mais on nous a toujours dit que le sel était mauvais pour la santé!

Le sel est très important! Mais le sel qui est consommé aujourd'hui n'est pas le bon; il est fabriqué chimiquement à partir de sel gemme [rock salt]. Ce n'est pas du tout naturel et c'est utilisé comme agent de conservation dans presque toute la nourriture que nous consommons. Ce sel cause de graves problèmes comme la haute pression, l'hypertension et, éventuellement, les maladies cardiovasculaires. Le sel qu'il faut consommer est le sel de mer, c'est un nutriment primaire, qui joue un rôle primordial dans l'organisme.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le jeûne, pour la détox et pour maigrir

    Nutrition

    Le jeûne, pour la détox et pour maigrir

    Pour «se sentir mieux» dans son corps, «détoxifier» son organisme et perdre des kilos, le jeûne est de plus en plus pratiqué, sans pour autant être... »

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer